• LA CHANDELEUR

     Des crêpes en fête pour la chandeleur !

     

    La chandeleur se fête le 2 février !

    LA CHANDELEUR

    Pour faire plaisir à notre entourage, gâter nos angelots et passer un moment convivial et gourmand la crêpe est là ! 

    LA CHANDELEUR

    Suzette, nature, surprise ou flambée, elle se décline en une multitude de recettes aussi savoureuses les unes que les autres !

     

    Il était une fois la chandeleur

    La fête de la chandeleur trouve ses origines dès l'antiquité romaine : vers la mi-février, on célébrait le dieu de la fécondité et du bétail, en défilant, flambeaux en main, à travers champs. C'est au Vè siècle que le Pape Gélase Ier associe l'événement à la religion catholique et à la présentation de Jésus au Temple, 40 jours après la date anniversaire de sa naissance ; les flambeaux disparaissent alors au profit de chandelles, que les chrétiens ramènent chez eux afin de s'assurer une récolte prospère et la protection des cieux.

     

    La tradition voulait qu'on utilisât les excédants de farine pour confectionner la fameuse crêpe, seul vestige de la fête originelle de la « chandelle »devenue « chandeleur ».

     

    Selon une croyance populaire, la première crêpe doit être cuite et sautée par la main droite, un Louis d’or dans la main, puis déposée et conservée sur le dessus d'une armoire jusqu'à l'année suivante : ainsi, la récolte et les finances de la famille sont garanties. Suffit d’y croire !

    LA CHANDELEUR

    LA CHANDELEUR

    A vos poêles pour les crêpes, les galettes, le louis d’or et la foi de ne pas les coller au plafond ou de s’en coiffer.

     

    Et pour accompagner tout ça, une bonne volée de cidre !

    LA CHANDELEUR

     

    BONNE CHANDELEUR A TOUS ET TOUTES !


    19 commentaires
  •  

    LA MOUSTACHE : nouvelle arme de séduction pour les hommes

    "La moustache est furieusement tendance "

    On en parle beaucoup. Eh oui, elle fait son grand retour ! Les marchands de rasoirs vont morfler !

    Eh oui, pas aussi ringardes qu’elles en ont l’air, les moustaches font leur grand retour ! Et comme souvent, ce sont les stars qui sont à l’origine de ce phénomène de mode.  Des icônes masculines dont les poils au visage bouleversent la tendance.

    Sébastier Chabal, le rugbyman hirsute, a beaucoup contribué au retour du poil. Les femmes ont été renversées par cet assaut de virilité, lassées qu’elles étaient du métrosexuel épilé de la tête aux pieds. Notre société se nourrit d’hyperboles. Elle omet les transitions. Un curieux mouvement régressif nous a fait passer du mutant au visage celluloïdé de robot à l’homme des bois.

    Les moustaches ont toujours été vues comme un symbole de virilité masculine, de maturité et de bienséance masculine.

    Souvenons-nous qu’au 19ème siècle, les gendarmes devaient obligatoirement porter la moustache, signe d’autorité et de virilité. De nombreux artistes, hommes politiques ou de lettres la portaient également. Et encore actuellement, dans de nombreux Pays, les hommes et leur culture sont étroitement attachés à cet attribut, tels les Pays d’Orient.

    Dans les années 80, et même avant, la moustache était sur toutes les lèvres. Elle faisait partie intégrante de la mode masculine, elle était incontournable.

    L’homme de l’époque prenait grand soin de lui et la moustache était un moyen de personnaliser son visage. Finie la peau lisse et imberbe. Bienvenue aux poils ! Attention, on parle ici d’une moustache bien coupée et bien entretenue que l’on retrouve parmi toutes les couches de la société.

    La moustache refleurit sous le nez des hommes !

    Tous les styles ont la cote. La fine qui souligne délicatement le haut de la lèvre, celle qui se confond avec la barbe de trois jours, et celle qui ne passe pas inaperçue. Enfin ! Tout est dans l’air.

    Chaque moustache est différente par sa couleur, sa forme et sa longueur. Comme les femmes vont consulter leur coiffeur à la recherche d’un style correspondant  le mieux à leur visage, les hommes se tournent, quant à eux,  vers le barbier pour trouver LA moustache qui se mariera le mieux avec la morphologie de leur visage.

    Messieurs, retrouvez votre virilité en vous laissant convaincre par le retour du poil et le port de la moustache. C’est moins douloureux que l’épilation !

    Il existe un très beau proverbe allemand au ton délicieusement érotique qui dit : « Ein kus ohne schnurrbart ist wie suppe ohne salz », ce qui se traduit par « un baiser sans moustache est une soupe sans sel… » A méditer !

     

    Messieurs, foncez avant que ne passe la mode !

    Le poil est de retour, la moustache fait mouche !

     

    Pivoine


    11 commentaires
  •  

     L’EXTRAVAGANCE FAITE FLEUR

     

    En 1818, sur l’île indonésienne de Sumatra, Joseph Arnold, botanique britannique, participe à une expédition pour recueillir des plantes. Soudain, son guide s’écrie : « Monsieur, venez ! Une très grande fleur, belle, admirable !» Arnold le suit et voit alors une chose qu’il qualifie de « vraiment étonnante » C’était un végétal spectaculaire qui, deux siècles après, détient toujours le titre de plus grosse fleur du monde. Son nom : la rafflésia.

    Des dizaines d’espèces de rafflesias, toutes originaires des forêts tropicales d’Asie du Sud Est, ont déjà été répertoriées. Mais bien d’autres restent à identifier. La variété qui produit la plus gigantesque corolle a été baptisée rafflesia Arnoldii, en hommage à Joseph Arnold, ainsi qu’à son compagnon d’expédition Sir Thomas Stamford Raffles, qui fut fondateur et gouverneur de Singapour. Toutefois, aussi belle soit-elle, cette fleur n’aura sans doute pas sa place dans un bouquet…

    Premièrement, à cause de ses mensurations, elle peut atteindre un mètre de diamètre (la taille d’une roue d’autobus) et peser une dizaine de kilos. Ses cinq pétales charnus, rouge ocre et mouchetés de « verrues » blanchâtres, convergent pour former une large cavité comparable à une marmite d’une capacité d’environ six litres.

     

    Deuxièmement, à cause de son odeur. Pour reprendre une description  assez crue, elle sent « le cadavre du buffle en état de décomposition avancée ». D’où ses surnoms de « fleur cadavre » ou de « lis nauséabond ».

     

    Elle est principalement pollinisée par des mouches nécrophages, qui ont un faible pour sa puanteur.

     

    La rafflesia n’a ni tige, ni feuille, ni racine. Elle vit au ras du sol en parasite sur certaines vignes. Entre le moment où le bouton floral émerge de l’écorce de la vigne hôte et celui où il atteint la taille d’un beau chou pommé, il s’écoule environ dix mois. Puis, par un processus de plusieurs heures, ses lobes charnus se déploient, révélant leur pleine majesté. Au fond de la cavité centrale pointent des excroissances ou protubérances. Leur rôle reste assez obscur : des chercheurs pensent qu’elles servent à diffuser la chaleur, et donc à intensifier le si délicat fumet …

     

    L’étrange beauté de la rafflesia est cependant éphémère. Quelques jours après son éclosion, la géante meurt et pourrit. Ce n’est plus qu’une masse noirâtre visqueuse.

     

    Rafflesia Arnoldii est rare et menacée. Pour quoi ? Parce qu’une fleur mâle et une fleur femelle doivent éclore côte à côte pour qu’une pollinisation croisée soit possible. Et quand pollinisation il y a, la plupart des bourgeons n’ont pas le temps d’éclater ni même d’atteindre la maturité. En effet, ils sont très prisés en médecine traditionnelle, ou encore pour leur saveur gustative. C’est une des raisons pour lesquelles la belle de Sumatra se raréfie. Autre grave danger : la destruction progressive de son habitat, la forêt tropicale.

     

    Taille colossale, silhouette et robe surprenante, effluves pour le moins inoubliables, la fabuleuse rafflesia accumule les excentricités. Cela dit, la plus grosse fleur du monde n’est qu’une des innombrables beautés de notre planète.

    (sources diverses résumées)


    15 commentaires
  •  Kale 

    LE KALE

    En cherchant un peu sur Internet, j’apprends qu’en français le kale s’appelle aussi ‘chou à lapin’ ou ‘chou à vache’..

    LE KALE

    Qu’est-ce que le kale

     

    Le kale fait partie de la famille des choux. Avec ses grosses feuilles frisées et sa valeur nutritive élevée, le kale est un légume méconnu de la majorité. Toutefois, il mériterait que l’on s’y intéresse davantage. 

     

    Généralité

    LE KALE

     

      • l’un des plus résistants de la famille des choux 

     

      • feuilles fibreuses, très frisées, de saveur prononcée 

     

      • la couleur varie du vert pâle au vert foncé, parfois même au vert bleuté 

     

     

    Préparatiom

    LE KALE

     

      • séparer les feuilles du pourtour (tige), couper le trognon 

     

      • séparer chaque feuille 

     

      • laver à l’eau courante ou à l’eau vinaigrée 

     

    Utilisation

    LE KALE

     

      • rarement consommé cru car il est coriace, frais, il peut ajouter une note piquante aux salades 

     

      • transmet une saveur aux soupes et aux ragoûts 

     

      • atténuer sa saveur en le blanchissant quelques minutes à l’eau bouillante salée 

     

      • délicieux nappé de sauce et gratiné, ou en purée tel quel, ou encore ajouté à une purée de pomme de terre 

     

    Cuisson

     

      • on le cuit à l’eau ou à la vapeur de 20 à 30 min., braisé en cocotte, farci ou sauté à la chinoise 

     

    Conservation

    LE KALE

     

      • placer les feuilles bien serrées au réfrigérateur, non lavées, dans un sac de plastique perforé (5 à 10 jours) 

     

      • plus savoureux et moins amer si consommé rapidement 

     

      • peut se congeler après avoir été blanchi 2 à 3 min. 

     

    Valeur nutritive

    LE KALE

     

      • cru, excellente source de vitamine C, A et potassium, vitamine B6, cuivre, d’acide folique, calcium, fer, thiamine, riboflavine, niacine et zinc 

     

    Le kale, un superaliment

    LE KALE

    Le chou kale est une véritable bombe nutritionnelle. En plus des vitamines A, B, C et K qu’il contient en grande quantité, le chou kale est une excellente source de calcium, de fer et de protéines, ce qui en fait un aliment très intéressant pour les végétaliens. Comme tous les légumes de la famille des choux, le kale contient des phytonutriments puissants qui limitent les risques de développer un cancer.

     

    Comment le préparer

    LE KALE

    Il suffit de laver les feuilles de kale.

     

    Comment l’utiliser

    LE KALE

    Le kale se mange cru ou en salade, mélangé à d’autres feuilles. Il peut être cuit à la vapeur pour l’attendrir. Il peut être incorporé dans les sautés, ou sauté seul. Il est possible de l’utiliser de la même façon que l’épinard.

     

    Une idée recette

    LE KALE

    Sauté de Kale

    Ingrédients

     

      • 1 pkt de kale bio (chou frisé) lavé, les côtes enlevées, coupé grossièrement

     

      • 1 filet d’huile d’olive

     

      • 1/3 tasse de bacon ou pancetta coupé en dés

     

      • 1 petit oignon bio haché

     

      • 1 gousse d’ail bio hachée finement

     

      • 1 filet de vin blanc

     

      • 1 filet de jus de citron bio

     

      • 1 noix de beurre

     

      • Sel et poivre du moulin

     

    Préparation

    Dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire le kale pendant 15 minutes. Égoutter et déposer sur un papier absorbant. Haché en plus petits morceaux.
    Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive à feu moyen-élevé. Ajouter le bacon et cuire jusqu’à ce qu’il soit légèrement coloré. Ajouter l’oignon et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que l’oignon soit transparent. Baisser à feu moyen, ajouter le kale, l’ail, le vin blanc, assaisonner et cuire 2 minutes. Ajouter une bonne noix de beurre et un peu d’eau. Vérifier l’assaisonnement et arroser de jus de citron. Servir aussitôt.

     

     

    BON APPETIT

     


    22 commentaires
  • Pour Noël je me suis confectionnée une jolie composition de fleurs blanches comme il se doit chez moi.

    Je la partage avec vous comme je l'avais fait pour les hellebores.

    Je vous souhaite un très bon week-end et je vous embrasse affectueusement.

    COMPOSITION BLANCHE

    COMPOSITION BLANCHE

    COMPOSITION BLANCHE


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique