•  Mes très chers  amis (es),

     

    Depuis quelque temps je ne viens plus souvent ici  mais soyez sans crainte, je ne vous boude pas. Il s’agit simplement de problèmes de santé qui me tiennent éloignés de la blogosphère. Je souffre énormément de mon dos après mon opération et la position « ordinateur » m’est interdite. La souffrance fait aussi que je n’ai pas la tête et le cœur à faire des articles.

     

    J’espère retrouver bientôt le courage et la force de répondre à chacun de vos articles.

     

    Je vous remercie pour tous vos messages de gentillesse que je découvre quand j’ouvre ma boite.

     

    Voici ce qui se passe chez  moi :

     

    ·      Un bébé martinet est entré un matin dans ma maison, pas effarouché du tout. Il est reparti à tire d’aile après une visite médicale de ma part pour voir s’il n’avait rien de cassé

    ·      les deux dernières orchidées tigre de ma plante

    ·      le bouquet blanc qu’une amie m’a amené.

    Je vous aime et vous êtes dans mes pensées.

    Pivoine


    83 commentaires
  •  

    LES MOUSTIQUES

    LES MOUSTIQUES

    La saison des moustiques arrive avec lui ces petits boutons qui démangent et deviennent fort désagréables au point de nous gâcher une partie de nos vacances.

    Pour autant, il faut éviter le plus possible de succomber à la tentation. Gratter peut permettre aux bactéries de traverser la peau et causer des surinfections. Et plus on gratte, plus ça gratte !

    Comment soulager une piqûre ?

    LES MOUSTIQUES

     Le mal est fait : un petit bouton rouge est apparu et les démangeaisons redoublent d’intensité. Voici 6 conseils pour les soulager…  

     

    §  Laver la région touchée à l'eau et au savon. Le savon de Marseille a un effet calmant (frotter à l'endroit de la piqûre).

     

    §  L’utilisation du bicarbonate de soude (appelé aussi « petite vache ») est une possibilité intéressante. Mélanger du bicarbonate (3/4) avec de l’eau (1/4) et imbiber un tissu de cette solution. Appliquer alors le tissu sur la piqûre de moustique.

     

    §   Les feuilles de plantes médicinales ou aromatiques soulagent lorsqu’on les frotte sur la zone piquée. Prendre une ou deux feuilles de plantain (mauvaise herbe courante), la malaxer entre les doigts (pour obtenir des sucs) et frotter généreusement sur la piqûre. A utiliser aussi : feuilles de pissenlit, feuilles de menthe, rondelle d’oignon.

     

    §  Pour parasiter les démangeaisons, rien de tel que la chaleur ! Appliquer une source de chaleur au proche voisinage de l’endroit de la piqûre (tissu imbibé d’eau brûlante, lampe, tasse de café) pendant une quinzaine de secondes. A l’inverse, un glaçon peut s’avérer tout aussi efficace.

     

    §  L’utilisation d’antihistaminiques est très efficace. Sous forme de crème, ils agissent en bloquants les effets de l’histamine et soulagent les démangeaisons les plus vives. Les effets des antihistaminiques (Benadryl, Réactine) commencent à se faire ressentir dans l’heure qui suit leur emploi.

    LES MOUSTIQUES

     

    §  Les corticostéroïdes sont en général d’un grand confort et très efficaces contre les piqûres. Elles diminuent les conséquences de la réaction inflammatoire, c'est-à-dire à la fois les démangeaisons et le gonflement de l’œdème.  L’application matin et soir permet de résorber la piqûre en deux ou trois jours. Seul hic : une ordonnance est parfois requise pour se procurer ces crèmes.

    Certains groupes sanguins ont la préférence des moustiques à commencer par les personnes du groupe O.

    Mais des recherches récentes montrent qu’il ne s’agit probablement pas de l’unique raison. Les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles des organismes. Celles-ci sont liées aux phéromones que nous dégageons, et dont certaines sont plus attractives que d’autres. Cela peut être lié à la nourriture, la quantité de sueur, l’utilisation d’un parfum mais aussi de la composition bactérienne de notre peau.
    Ajoutons également, que les femmes enceintes sont généralement piqués davantage en raison des hormones abondamment secrétées.

    7 conseils anti-moustiques

    LES MOUSTIQUES

    - Puisque les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles (sébum, sueur), il convient d’adopter une bonne hygiène corporelle. Certains parfums peuvent attirer les femelles, d’autres les repousser, il n’y a donc pas de règle précise concernant les fragrances. 

    - La manière dont on s’habille peut aussi faire la différence. Plus les vêtements sont longs et amples, moins la peau est exposée. On peut également envisager de porter des chaussettes. Mais ce conseil est souvent difficile à suivre à cause de la chaleur qui règne l’été. Souvenez-vous simplement  qu’il faut privilégier les vêtements clairs, car les moustiques sont attirés par les couleurs foncés qui émettent plus de chaleur ! 

    - Les moustiques sont nombreux à proximité des endroits où ils peuvent pondre. Par conséquent, il faut chercher à éliminer l’eau stagnante (seaux, poubelles, pneus, récipients…), couvrir les réservoirs d'eau, évacuer l'eau des bâches…

    - Les piqûres sont moins nombreuses lors des journées très venteuses, car les moustiques ne peuvent pas lutter contre les flux d’air. Placer un ventilateur à petite vitesse sur le balcon ou dans la chambre, les empêchera d’entrer ou de se déplacer convenablement.

    LES MOUSTIQUES

    - Les moustiques sont les plus actifs en fin de journée. Evitez de vous trouver à l’extérieur sans protection lors de cette période. 

    - Pour être sûr de dormir sans être réveillé par des bourdonnements de moustiques, une moustiquaire s’impose. Si elle est imprégnée d’insecticide, elle constitue une prévention de choix.

    - Pour les vêtements, on peut utiliser des répulsifs à base de perméthrine. Ils résistent à plusieurs lavages du linge et se montrent très efficaces. Il faut toutefois avoir bien à l’esprit que la perméthrine est toxique pour le chat, et un certain nombre de batraciens

    LES MOUSTIQUES

    ·         La citronnelle : si l’insecte évite en général cette plante, cela ne suffit pas à l’arrêter en cas de besoin de sang. Si on aime l’odeur de la citronnelle, on peut utiliser des bougies ou des essences, mais il faut savoir que l’impact est très faible. 

     

    . Dans les solutions naturelles, plantes et huile essentielles ont leur place en disposant un pot de basilic de menthe ou de géranium sur le bord de la fenêtre. Coté huiles essentielles, en plus de l’essence de Citronnellela plus connue, peuvent être utilisées les huiles essentielles de Patchouli, Lavande ou encore Eucalyptus en prévention. Toujours demander conseil au pharmacien pour l’utilisation et les précautions d’usage des huiles essentielles.

     
    . En ce qui concerne les aérosols et diffuseurs d’insecticide : ils ne présentent un intérêt que lorsque la pièce est fermée. Ils peuvent présenter un risque pour la santé de l’homme (les enfants notamment) et contribuent à la résistance des moustiques aux insecticides : il faut donc les utiliser avec beaucoup de modération.

       . En protection individuelle, il existe une quantité d’articles proposés (bracelets imprégnés, diffuseurs électriques, aérosols, citronnelle…) Parmi eux,  les répulsifs que l’on applique sur la peau sont une valeur sure et 4 molécules sont reconnues par les autorités de santé pour leur pouvoir répulsif anti-moustique : le DEET (le plus connu), l’icaridine, l’IR 35/35 (pour les femmes enceintes) et le citrodiol. Ces agents bloquent les récepteurs olfactifs des moustiques, ils sont puissants et sont à réserver dans des situations où il y a  beaucoup de moustiques et/ou un risque de transmission de maladies.

     

    ·         - Avant d’utiliser ces produits répulsifs, il est indispensable de demander conseil au pharmacien pour les précautions d’emploi et notamment avec les jeunes enfants, les femmes enceintes, ou encore la présence d’animaux.

    LES MOUSTIQUES

    Alors, même si en vacances, on ne les apprécie pas vraiment, les moustiques font pourtant partie du décor, mais des solutions pour freiner leur ardeur sanguinaire existent et ne laissez donc pas un bourdonnement vous gâcher la nuit !

     

     

     

     

     


    37 commentaires
  •  

    Après avoir traversé une période où la douleur m’a tenue hors du temps et éloignée de la blogosphère, me voici de retour en meilleure forme en attendant que le temps fasse son oeuvre pour une guérison complète.

     

    Je veux vous remercier, tous et toutes pour vos gentils messages, pour vos cartes et petits mots de soutien qui m’ont fait énormément plaisir. Il est bien agréable de savoir que, même sans être réellement présente, d’autres pensent à vous avec tendresse.

     

    Je vous remercie tous du fond du cœur et je reprends maintenant quelques activités tout doucettement après cette période d’absence et de silence.

     

    Pour commencer, je vous mets ici des photos de mes hortensias blancs que j’ai retrouvé en rentrant de la clinique après un mois d’absence, tout couverts de fleurs épanouies et des pivoines, un cadeau de retour à la maison, adressé par une amie.

     

    Pivoine

    PIVOINE... LE RETOUR...

    PIVOINE... LE RETOUR...

    PIVOINE... LE RETOUR...

     

     

     


    33 commentaires
  •  

    Pour mes amis (es) qui ne le savent pas, je suis hospitalisée demain et opérée de vilaines choses dans mon dos, ce qui nécessite une longue hospitalisation et un temps de rééducation et de convalescence qui me tiendra loin de la blogosphère.

    Je vais bien penser à vous tous et à vous toutes car chaque matin je n'aurai pas mon moment de lecture mais je serai heureuse ensuite de ne plus pouvoir m'arrêter de lire vos commentaires.

    Je vous adresse mes meilleurs voeux pour ce premier mai sans vous. Je vous envoie tout plein de bonnes choses au travers de ces milliers de clochettes que j'ai mises en composition.

    Je vous envoie aussi toute mon amitié et je vous embrasse bien fort, tous et toutes.

    A bientôt.

    Pivoine

    CE N'EST QU'UNE ABSENCE UN PEU LONGUE

     


    71 commentaires
  • NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS

    NUMEROS FANTAISIE DES MAISONS


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique