• LE RAFFLESIA

     

     L’EXTRAVAGANCE FAITE FLEUR

     

    En 1818, sur l’île indonésienne de Sumatra, Joseph Arnold, botanique britannique, participe à une expédition pour recueillir des plantes. Soudain, son guide s’écrie : « Monsieur, venez ! Une très grande fleur, belle, admirable !» Arnold le suit et voit alors une chose qu’il qualifie de « vraiment étonnante » C’était un végétal spectaculaire qui, deux siècles après, détient toujours le titre de plus grosse fleur du monde. Son nom : la rafflésia.

    Des dizaines d’espèces de rafflesias, toutes originaires des forêts tropicales d’Asie du Sud Est, ont déjà été répertoriées. Mais bien d’autres restent à identifier. La variété qui produit la plus gigantesque corolle a été baptisée rafflesia Arnoldii, en hommage à Joseph Arnold, ainsi qu’à son compagnon d’expédition Sir Thomas Stamford Raffles, qui fut fondateur et gouverneur de Singapour. Toutefois, aussi belle soit-elle, cette fleur n’aura sans doute pas sa place dans un bouquet…

    Premièrement, à cause de ses mensurations, elle peut atteindre un mètre de diamètre (la taille d’une roue d’autobus) et peser une dizaine de kilos. Ses cinq pétales charnus, rouge ocre et mouchetés de « verrues » blanchâtres, convergent pour former une large cavité comparable à une marmite d’une capacité d’environ six litres.

     

    Deuxièmement, à cause de son odeur. Pour reprendre une description  assez crue, elle sent « le cadavre du buffle en état de décomposition avancée ». D’où ses surnoms de « fleur cadavre » ou de « lis nauséabond ».

     

    Elle est principalement pollinisée par des mouches nécrophages, qui ont un faible pour sa puanteur.

     

    La rafflesia n’a ni tige, ni feuille, ni racine. Elle vit au ras du sol en parasite sur certaines vignes. Entre le moment où le bouton floral émerge de l’écorce de la vigne hôte et celui où il atteint la taille d’un beau chou pommé, il s’écoule environ dix mois. Puis, par un processus de plusieurs heures, ses lobes charnus se déploient, révélant leur pleine majesté. Au fond de la cavité centrale pointent des excroissances ou protubérances. Leur rôle reste assez obscur : des chercheurs pensent qu’elles servent à diffuser la chaleur, et donc à intensifier le si délicat fumet …

     

    L’étrange beauté de la rafflesia est cependant éphémère. Quelques jours après son éclosion, la géante meurt et pourrit. Ce n’est plus qu’une masse noirâtre visqueuse.

     

    Rafflesia Arnoldii est rare et menacée. Pour quoi ? Parce qu’une fleur mâle et une fleur femelle doivent éclore côte à côte pour qu’une pollinisation croisée soit possible. Et quand pollinisation il y a, la plupart des bourgeons n’ont pas le temps d’éclater ni même d’atteindre la maturité. En effet, ils sont très prisés en médecine traditionnelle, ou encore pour leur saveur gustative. C’est une des raisons pour lesquelles la belle de Sumatra se raréfie. Autre grave danger : la destruction progressive de son habitat, la forêt tropicale.

     

    Taille colossale, silhouette et robe surprenante, effluves pour le moins inoubliables, la fabuleuse rafflesia accumule les excentricités. Cela dit, la plus grosse fleur du monde n’est qu’une des innombrables beautés de notre planète.

    (sources diverses résumées)


  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 13:48

    C'est une fleur surprenante et magnifique !

    2
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 14:12

    ah oui là encore on voit que la nature fait des choses et

    fleurs merveilleuses !! je découvre ...

    gros bisous bel am A+

    3
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 15:09

    Bonjour Pivoine

    Etrange fleur et imposante

    Je te souhaite un bon après midi, bisous

    4
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 18:07

    Surprenantes et magnifiques fleurs que je découvre grâce à toi. Merci.

    Belle soirée à toi Pivoine, gros bisous à bientôt.

    5
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 19:47

    la nature regorge de surprises, bisous

    6
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 20:22

    .. elle me ferait presque peur avec ses dimensions!

    Bises de Mireille du sablon

    7
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 20:44

    bonsoir pivoine,

    alors la je ne connaissais pas du tout ! incroyable !!

    bonne soirée, bises, véronique

    8
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 22:02

    bonsoir ma belle,jolie fleur que je connaissais pas ,aujourd'hui pas d'article ,ekla ne voulait s'ouvrir ,encore une douce journée pour une fin janvier bien qu'elle fut grise ,bonne soirée ,bisous

    9
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 06:39

    quelle étrange fleur !!! bonne journée

    10
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 11:37

    Bonjour Pivoine

    Je passe te souhaiter une bonne journée et un bon week-end, bisous

    11
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 12:42

    Gros bisous !

    12
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 13:01

    Bonjour Pivoine ! 

    D'une beauté surprenante, pas facile d'en faire un bouquet sarcastic wink2 happy ... Bises et bon W-E (pluvieux très certainement) 

    13
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 18:40

    Une fleur très imposante et curieuse 

    Bonne soirée

    François

    14
    Samedi 30 Janvier 2016 à 15:47

    Magnifique nature.... Extraordinaire.)

    Ici

    http://img10.hostingpics.net/pics/912180Pluie.gif

    Bizzzz.)

    15
    Vendredi 5 Février 2016 à 21:36

    Impressionnante, la nature n'a pas fini de nous surprendre.Bises chère Pivoine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :