• 1 commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • 1 commentaire
  • .Les vacances sont terminées, c’est la rentrée, et avec elle,  fleurissent ces manifestations qui rassemblent de plus en plus de personnes, rassemblements populaires au cours desquels des particuliers exposent les objets dont ils n’ont plus l’utilité afin de s’en départir en les vendant aux visiteurs. Pas une ville, pas un village qui n’ait son vide grenier

    Phénomène de société, phénomène de mode ?

    Toujours est-il que ce système de vente est  très prisé par les Français compte tenu de la conjoncture actuelle.

    Vide greniers, braderie, foire aux puces, foire à tout, bric à

    LES BROCANTES D'AUTOMNE

    brac, troc et puces ou vente au garage, appelez les comme vous voulez, mais si vous cherchez un objet insolite ou si vous souhaitez renouveler la garde robe des enfants à petits prix, ces manifestations sont faites pour vous !

    Des vêtements, des chaussures, des poussettes, des landaus, des jouets, des livres, des DVD, des disques, des  petits meubles, des souvenirs de vacances, de la vaisselle, des bibelots qui ne servent à rien, ceux offerts par les beaux-parents, le Xème service à liqueur encore dans sa boîte, bref, tout ce qui encombre les greniers ou ce que l’on relègue dans le fond d’un placard se retrouve sur les trottoirs de la ville ou dans une salle occupée à cet effet.

    Les exposants sont là aux aurores avec tables,  chaises,  bâches,  parasol, café, petits sacs plastique, friandises et sandwiches pour tenir la journée sans oublier la sacoche et sa monnaie.

    Les chalands fouinent, s’étonnent, tripotent, hésitent, s’interrogent, marchandent, c’est la promenade tranquille. Entre le bidet, la culotte fendue de la grand-mère, les pots de verre vides et mal lavés, le renard empaillé coiffé d’une couronne de fleurs, les bandes dessinées qui fleurent la cave humide ou le schmilblick qui sert à rien, on y vient seul ou en famille, on mange une crêpe au chocolat, on se lèche les doigts après avoir tripoté les vieilleries, mais tant pis, l’hygiène, aujourd’hui, les microbes, et même les crobes entiers, on n’y pense pas ! On traine, on se promène, on observe, on cherche la bonne affaire, l’objet insolite ou de quoi relooker les enfants pour la rentrée ou réaliser un vêtement customisé pour être l’unique !

    On y vient gratuitement, le porte monnaie plein d’espèces, (les chèques sont à bannir) et l’on rentre le porte monnaie allégé de nos emplettes qui finiront peut-être un jour dans un vide grenier !

     

    Pivoine

     


    1 commentaire