• POUR LE DEFI DE KHANEL

    SON OMBRE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    TENUE VESTIMENTAIRE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Sur la plage de Granville, temps de Normandie oblige...

    CIEL

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Du haut de ma maison sur la ville au petit matin

    COULEUR

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    J'aime le rouge

    UN ETRE CHER

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    C'était en 1972

    UN SOUVENIR HEUREUX

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    ACTUALITE

    Un homme de 70 ans, qui n'était pas éligible à une greffe traditionnelle en raison de son âge, a reçu le premier cœur artificiel définitif de la société Carmat, mercredi 18 décembre 2013. L’intervention a été pratiquée par le Pr Christian Latrémouille, à l'hôpital Georges-Pompidou sous la direction du Pr Alain Carpentier.

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    SON VISAGE FLOU

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    J'avoue, j'ai un peu triché sur ce coup là, ce n'est pas mon visage mais celui de quelqu'un qui m'est cher à mon coeur.

    TECHNOLOGIE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    CHAUSSURES

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Ne me lâchez jamais dans un magasin de chaussures ! Voici celles des fêtes pour danser jusqu'au bout de la nuit !

    LECTURE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    ROSES A CREDIT

    Cette œuvre est un roman écrit en 1959, par Elsa Triolet, romancière (1896-1970) d'origine russe, épouse de Louis Aragon , poète et romancier célèbre, rencontré en 1928,

    Roses à crédit est le premier roman d'une trilogie "L'âge de nylon" (les Manigances 1962, l'Ame 1963) : début de la société de consommation et de la civilisation du jetable.

    Il s'agit  là d'un texte narratif : un récit de vie, la vie d'une fille du peuple, de son enfance à sa mort prématurée, c'est-à-dire une quinzaine d'années racontées chronologiquement en narration ultérieure par un narrateur, de façon réaliste et documentaire, avec un effet de vraisemblance très marqué dans la veine des romans réalistes du 19° mais auquel Triolet apporte sa touche personnelle : celle de la conteuse : le réalisme est en effet dépassé par une portée symbolique et le roman peut se lire comme une version moderne d'un conte de fée. Elsa Triolet souligne l'ambiguïté entre roman et conte dans la préface "Ce petit roman, conte ou récit "

    A travers le récit de cette vie c'est aussi l'étude d'une histoire d'amour et de haine: d'où l'intérêt éducatif psychologique. Mais les personnages semblent des marionnettes conditionnées par une époque et par un milieu et dont la mort (ou l'échec) paraît imputable à la société, ce qui donne au roman un autre intérêt éducatif sur un plan socio-politique.

    Bref, une œuvre très riche et poignant  pour un écrivain qui reste un écrivain de second plan, dans l'ombre d'Aragon

    Roses à Crédit est le premier opus d’une trilogie appelée « L’âge de nylon ». Véritable œuvre engagée sur la société de consommation, qui compare «l’âge de pierre »et « l’âge de nylon », Elsa Triolet fait de son personnage principale Martine, une héroïne perdue dans cette époque, qui la conduira à une mort certaine, comme si il n’y avait pas d’autre solution. Passionnée, ambitieuse, mais naïve, Martine s’enfoncera dans le cercle des crédits, du luxe et de la propreté excessive. Tout doit être parfait, et c’est cela qui la perdra et lui fera perdre son amour de jeunesse Daniel, un passionné de roses.

    L’intérêt de ce roman est surtout le réalisme avec lequel il a été écrit, il appartient au mouvement littéraire du réalisme social du 20e siècle. C’est d’ailleurs pour cela qu’Elsa Triolet prévient ses lecteurs sur la possible ressemblance de Martine avec des gens réels : « Toute ressemblance ne pourrait être que fortuite ». Un roman réaliste se caractérise par une époque donnée, avec des dates précises, d’où de nombreuses références à la seconde guerre mondiale mais aussi par le décor, avec des lieux précis. 

    Résumé : Roses à crédit

    La nature a beaucoup donné à Martine, les hommes peu. Elle est belle, elle a le rare don d'aimer. Mais à notre âge de nylon, elle est venue au monde dans des conditions de l'âge de pierre. Aussi le confort moderne, le cosy-corner, seront-ils son premier idéal, et le métier de manucure parmi les miroirs et les parfums d'un salon de coiffure suffit à ses rêves de beauté. Elle est en cela semblable à des millions d'êtres. Daniel Donelle, l'amour de Martine, est déjà au-delà de cet idéal électroménager. Rosiériste ; touché par l'aile de la science, il rêve à un rose nouvelle qui aurait la forme de la rose moderne, et le parfum inégalable de la rose ancienne. Un jour, Daniel créera la rose parfumée Martine Donelle, mais elle ne sera plus un hommage qu'à la souffrance.

    UN SAC

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Le dernier arrivé dans ma collection

    UNE FLEUR

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Mon cactus de Noël

    UNE RECETTE

    PETITS BEIGNETS SYMPAS

    150 g de farine

    2 yaourts crémeux

    1 œuf

    Une pincée de sel

    1 sachet de levure chimique

    Pour les parfumer, on peut les  faire

    - avec des petits légumes du soleil et du curry

    - du fromage de chèvre et des noix

    - du saumon

    - ou sucrés à la vanille, à la cannelle, à la fleur d’oranger ou naturels.

    Et même laisser libre cours à l’imagination….

    A MANGER AVEC LES DOIGTS ET LA BOUCHE !

    Pivoine

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    PAR LE FENETRE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Petit clic dessus pour mieux la voir

    MON ANIMAL

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    UNE CREA PERSO

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Petit clic dessus pour mieux la voir

    UN LIT

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Mon rêve !

    UN ARBRE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Au pied de cet arbre, que j'affectionne particulièrement, sont enterrés mes oiseaux défunts. Cet arbre a de petites fleurs minuscules vertes dès le printemps, qui se transforment en boules rouges en hiver.

    UN SIEGE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Sur mon balcon

    UN VEHICULE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Exposition au château de Dampierre dans les Yvelines

    UN BIJOU

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Petit clic dessus pour mieux voir

    UNE BOISSON

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    UN MARQUE PAGE

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    UNE DECO

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    UN FRUIT

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    UN JOUET

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    Je vous présente l'unique jouet de mon chien. Il a subi bien des dégâts en 15 ans mais il résiste. Au départ c'était un joli petit canard avec tous ses membres.

    LA NUIT

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    La ville depuis chez moi

    UN COURRIER

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    de mes fifilles d'amour

    UNE FLAMME

    POUR LE DEFI DE KHANEL

    LE BONHEUR

    POUR LE DEFI DE KHANEL


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Décembre 2013 à 08:38

    Bravo ! joli travail de recherche ! merci beaucoup ! peux tu me donner ton adresse en privé ! bonne journée

    2
    Lundi 23 Décembre 2013 à 11:09

    Gros bisous !

    3
    Mardi 24 Décembre 2013 à 01:51

    Coucou ma louloutte, pas eu le temps de participer à ce défi...  n'ai pas eu le temps de faire tout ce que j'avais prévu de faire, mais je reste philosophe, ce qui n'a pas été fait hier ou aujourd'hui le sera demain, après demain... enfin un de ces jours, lol !

    Je partage le même goût pour cette chambre féminine, j'aime le style gustavien mais j'aime aussi le style shabby un peu chic... par contre les chaussures à très hauts talons, fort jolies, ne sont pas faites pour moi... je suis plutôt non pas Cendrillon au bal princier mais  plutôt Cendrillon au jardin et avec de telles chaussures c'est sur je pourrais planter des choux à la mode de Cendrillon, mdr ! Ca n'est pas que je n'aime pas, au contraire, c'est que je ne peux pas porter de telles chaussures... ma fille ainée par contre en porte et a une addiction à la chaussure... J'suis une nana... qu'il ne faut pas non plus laisser fureter dans un magasin de chaussures (ou de sacs à main...), sinon je fais exploser la banque, mdr !

    Pas le temps de commenter le reste de ton article... je tombe de sommeil (j'ai du croquer dans une pomme venant du panier de la méchante reine...).

     

    4
    Mardi 24 Décembre 2013 à 14:19

    bonjour ma grande soeur encore un défi  ton défi est vraiment très beau  ainsi que ton article  je te souhaite de passer une très bonne journée

    gros bisous de nous deux

    ta tite soeur  qui t'aime

    béatrice

    5
    Mardi 24 Décembre 2013 à 15:01

    tu as tout mis en bloc, c'était une page par jour,  mais ça donne un joli cachet, très joli fond de blog, j'aime le rose pivoine 

    http://catiechris.over-blog.com

    6
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 21:40

    Allô p'tite soeur...1972??? On recule loin dans notre mémoire, mais quel beau souvenir on en retire...Tu pourrais faire tes propres vidéos avec tes photos et les laissés en héritage à ta famille. Quand maman est partie voir papa avec les Anges, j'en avais fait deux avec toutes nos photos depuis que maman avait 16 ans...Je l'ai présenté au salon mortuaire et je peux dire que ça été très émotif pour nous tous, cousins & cousines. 

    Je te souhaite pour la prochaine année 2014, 365 jours de Noêl dans ton coeur,

    Bisous,

    Ton p'tit frère qui t'aime bien.

    7
    Mardi 31 Décembre 2013 à 12:31

    Bonjour " Ma Belle Pivoine "

     

     

     

    Chaque nouvel an est aussi un… nouvel élan, un nouveau départ...

    Que cette nouvelle année t'apporte son lot de joie, d’amour et de chance.

    Que tous tes rêves et tes espoirs se réalisent et que chacune de tes bonnes

    résolutions t'ouvre la porte d'une nouvelle vie pleine d’émotions!

    Bonne et heureuse nouvelle année 2014 !

     

    J'espère que tu vas mieux ma douce ,j'ai lu que tu avais quelques soucis de santé

    Prend grand soin de toi surtout !!!

    @ Bientôt

     

    Bisous@ Amitié

     

                           Redflower :-)

     

     

     

    8
    vanes
    Mardi 22 Novembre 2016 à 10:37

    Quel est le nom de cet arbre que tu aime tant?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :