• MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    Mardi gras est une fête populaire qui précède le carême et durant laquelle traditionnellement toutes sortes d'excès sont permis avant le début du jeûne. Crêpes et carnaval sont devenus les symboles de cette fête haute en couleurs

    Le Mardi gras

    MARDI GRAS

    Les origines du Mardi Gras

    Sa date varie d'année en année car elle est fixée par rapport à la date de Pâques qui est elle-même une fête mobile. Cette date peut se situer au mois de février ou au début du mois de mars, mais tombe, bien entendu, toujours un mardi et précède Pâques de 47 jours.
    Le mardi gras est une fête liée au carême et au carnaval, dont les origines sont religieuses mais aussi païennes, comme c'est le cas pour la plupart des fêtes populaires. Dans l'Antiquité Romaine, le calendrier commençait au mois de mars, de façon à faire coïncider le début de l'année et le renouveau de la nature. Ainsi de grandes fêtes marquaient cette période des calendes de mars. Par la suite, les populations christianisées continuèrent de célébrer la fin de l'hiver à travers cette fête du Mardi Gras.

    Le Mardi Gras et le calendrier chrétien

    Le Mardi Gras ouvre la période pascale qui est un moment essentiel dans le calendrier chrétien, durant lequel la gaieté et la tristesse alternent, jusqu'à la fête de Pâques elle-même, jour de joie et d'espérance. Pour préparer Pâques et se purifier, les Chrétiens pratiquent le carême, période de jeûne et d'austérité qui dure 40 jours en souvenir de la retraite de Jésus dans le désert. Le carême commence le mercredi des cendres et le jour d'abondance et de joie qui le précède, c'est le Mardi Gras. Ce jour est appelé " gras " en référence aux aliments considérés comme riches : beurre, oeufs, viande... A Mardi Gras, les excès sont donc permis, aussi bien dans la consommation de nourriture que dans l'apparence vestimentaire.

    Les traditions festives de Mardi Gras

    Carnaval déguisements et musique

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    Mardi gras est le jour où les habitants de la ville sortent déguisés (voire masqués ou bien maquillés) et se retrouvent pour chanter, danser, faire de la musique dans les rues, jeter des confettis et serpentins, défiler , éventuellement autour d’une parade..

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    C’est aussi le jour où toutes les excentricités sont permises, l’on déguste les fameux "beignets de carnaval", les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins dans les villages des œufs, du sucre, de la farine, etc., pour confectionner des gâteaux ou des crêpes qui sont mangées en fin d’après-midi.

    Dans certaines régions le carnaval est une véritable institution ! Il peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines et a lieu généralement entre l'Epiphanie, en janvier, et le mardi gras. C'est le cas pour le carnaval de Rio, pour le carnaval de Venise, pour le carnaval de Dunkerque ou encore le carnaval de Québec... Là où la tradition du carnaval a disparu, reste encore la coutume de déguiser les enfants et de les faire défiler dans la rue. Tous les thèmes sont permis, l'important étant que chaque enfant puisse exprimer, à travers le déguisement qu'il aura choisi, sa personnalité et ses rêves !
    Au Moyen-Age, les déguisements de Mardi Gras permettaient non seulement de s'amuser, mais aussi de transgresser les interdits de l'ordre social. C'est ainsi que les pauvres pouvaient s'habiller en riches, les hommes s'habiller en femmes, et vice versa. On retrouve ces traditions dans certains carnavals encore à l'heure actuelle.

    Et la musique accompagne ces défilés d’une joyeuse cacophonie. Les fanfares de tous styles permettent un vrai déchainement de la foule.

    Les gourmandises de mardi gras

    MARDI GRAS

    A mardi gras, la coutume veut que l'on mange des crêpes. On dit que cette tradition vient de la nécessité d'épuiser les réserves d'œufs et de beurre qui ne seront pas utilisées durant le carême. D'autres pâtisseries similaires, comme les beignets, les merveilles, les gaufres, peuvent également être préparées à l'occasion du mardi gras, le point commun de tous ces délices étant l'utilisation d'une pâte que l'on fait dorer ou frire

    En revanche, côté boissons, on oublie les enfants : Caribou au Québec (un cocktail alcoolisé à base de brandy, de la vodka, du sherry et du porto !), Diabolo flamand dans le Nord de la France (1/3 de Genièvre de Houlle, 2/3 de Limonade Blanche), Caïpirinha à Rio, Spritz à Venise (vin blanc et Campari)… À consommer bien évidemment avec modération !

      

    Le carnaval et Mardi-Gras dans le monde

    MARDI GRAS

    Rio de Janeiro : Le plus célèbre des carnavals a été introduit par les Portugais au Brésil, puis transformé en 1940 par une femme d’origine italienne, épouse d’un propriétaire d’hôtel, qui décida de louer des musiciens, d’importer des confettis et des serpentins afin d’organiser un grand bal masqué.Aujourd’hui, le Carnaval de Rio accueille chaque année des millions de personnes venues du monde entier assister au défilé des écoles de samba, dans un déluge de plumes, de paillettes et de chars colorés. 

    Caraïbes. Sur l’île de Trinité-et-Tobago se déroule l’un des carnavals les plus connus au monde, après celui de Rio. Les festivités mêlent traditions africaines et coutumes inspirées des colons français. Au rythme des « steel bands » (orchestre de percussions), les festivaliers vêtus de tenues colorées déambulent dans les rues en dansant la soca dans une ambiance joyeuse et bon enfant.

    Québec. Depuis 1861, le Carnaval de Québec égaie le froid de l’hiver québécois. Outre le traditionnel défilé, c’est l’occasion de joutes, de rencontres et d’épreuves toutes plus insolites les unes que les autres : course de canot sur glace, course de tacots, course de chiens de traineaux, bains de neige ou sculptures sur neige. Dépaysement et coup de cœur garantis !

    Bâle . Le carnaval de Bâle en Suisse a toujours gardé une part d’originalité. Le lundi matin qui suit le mercredi des Cendres, festivaliers et spectateurs se rassemblent dans les rues de la ville. Débute alors, dès 4 h du matin, le « Morgestraich », une procession de lanternes qui se déroule dans la ville plongée dans le noir. Des groupes de musiciens déguisés accompagnent le cortège au son de piccolos et de tambours. Un spectacle fascinant !

    Cadix. L’un des plus beaux carnavals d’Europe est célébré dans la vieille ville espagnole de Cadix, sur la côte andalouse. Durant plusieurs jours, des dizaines de chorales se produisent les unes après les autres. Costumes et masques des participants imitent des hommes politiques connus ainsi que des célébrités, dans la grande tradition satirique carnavalesque. Envoûtant !

    Sardaigne. Le carnaval de la Mamoiada est l’une des manifestations folkloriques les plus anciennes de Sardaigne, et l’un des spectacles les plus typiques du genre. Au programme : des danses traditionnelles et les fameux défilés de Mamuthones et d’Issohadores. Les premiers sont sombres et effrayants, vêtus d’une peau de brebis ou de mouton noire, le visage masqué. Les seconds portent un gilet rouge et sont munis d’une grande corde pour attraper les spectateurs ! 

    Allemagne . Dans le sud de l'Allemagne, le carnaval est une fête très populaire. Celle-ci commence le jeudi précédant Mardi-Gras et voit des parades et des défilés se succéder. À Berlin, les habitants ne défileront qu'en mai à l'occasion du festival des cultures qui prend place dans le quartier multiethnique du Kreuzberg. À Cologne, le carnaval de la ville est l'un des plus connus d'Europe. Sa parade de chars réunit jusqu'à plus d'un million de personnes

    MARDI GRAS

    Le carnaval de Venise est un rassemblement qui est rentré dans les institutions à partir de la Renaissance. Il est principalement connu pour ses costumes et ses masques inspirés de la Commedia dell'arte. Le carnaval ramène tous les ans un très grand nombre de touristes dans la ville. Venise

    Au XVe siècle, avec l’accord du Pape, le carnaval s’installe à Venise. La fête dure alors dix jours pendant lesquels sont organisés des jeux, des mascarades et des courses. Tout Venise se transforme en rêve jusqu’au grand bal masqué sur la place Saint Marc, le soir du Mardi gras. Aujourd’hui, rien n’a vraiment changé, sauf la durée. Et la Comedia dell’Arte, les costumes extravagants, les longues capes et les masques d’Arlequin sont toujours à l’honneur !

    Grèce. Inspirée par les fêtes à l'honneur du dieu Dionysos à l'époque antique, la tradition grecque veut que l'on fête l'Apokries, une période de faste où l'on se déguise, l'on boit et l'on danse. Dans le pays, le carnaval de Patras est sans doute le plus connu et voit défiler de nombreux enfants chaque année.

    Le carnaval de Binche en Belgique. Inscrit au Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en 2003, le carnaval de Binche est un événement populaire hors du commun pour la ville. Il doit en grande partie sa célébrité aux « Gilles », aux enfants. Pour être un Gilles, il faut être né à Binche ou y résider depuis au moins cinq ans !ces étranges bonshommes portant un lourd chapeau de plumes d’autruche, une ceinture de grelots (l’apertintaille), une blouse en toile de lin bourrée de paille et des sabots. Pendant vingt-quatre heures, ils parcourent la ville au son des tambours et lancent des oranges

    MARDI GRAS

    Dans les pays du Commonwealth, les traditions sont différentes mais apparentées au Mardi gras latin, sous le nom de Shrove Tuesday (Mardi de l’absolution, du verbe archaïque to shrive, absoudre).
    Par endroits, cette fête traditionnelle est aussi appelée Pancake Tuesday
    5 . Plusieurs églises offrent des petits-déjeuners ou dîners de pancakes, en sollicitant parfois des contributions caritatives. Les pancakes sont dégustées avec du sirop d’érable (au Canada anglophone) ou de la compote de fruits. Localement en Angleterre, la traditionnelle course au pancake, oblige à parcourir une certaine distance en faisant tourner des pancakes à même la poêle tenue à la main, sans les laisser tomber.

    MARDI GRAS

    LES CARNAVALS EN FRANCE

    Carnaval d'Albi

    Carnaval d'Angers

    Carnaval d'Annecy, un peu la réplique du carnaval de Venize

    Carnaval d'Auxonne, Côte d'Or

    Carnaval de Bailleul

    Carnaval de Béthune

    Carnaval des deux rives de Bordeaux

    Carnaval de Bormes les mimosas

    Carnaval étudiant de Caen, Calvados

    Carnaval de Cassel

    Carnaval de Chalon-sur-Saône

    Carnaval de Cholet

    Les Gras de Douarnenez

    MARDI GRAS

    Carnaval de Dunkerque. Ce grand rassemblement populaire de « carnavaleux » trouve ses origines dans les premières « bandes des pêcheurs » qui fêtaient leur départ avant de partir pour l’Islande. Le carnaval de Dunkerque possède depuis une « âme » bien particulière : bien sûr, il y a des formations musicales, des défilés et des chars fleuris, mais le spectacle est avant tout dans la rue et dans l’ambiance chaleureuse et débridée où chacun devient acteur de la joie collective. Un lancer de harengs fûmés est effectué par le maire et son conseil municipal devant l’hôtel de ville

    Carnaval des Gais Lurons, Vitré

    Carnaval de Géronce

    Carnaval de Granville, 43 chars en 2014

    MARDI GRAS

    Carnaval de Guadeloupe

    Carnaval de Guyane

    Carnaval de Jargeau (Loiret)

    Carnaval de Landerneau,Finistère, Bretagne

    Carnaval de Leuc

    Carnaval du Lavandou

    Carnaval de Lille

    Carnaval de Limoux, le carnaval le plus long du monde

    Carnaval de Lyon

    Carnaval de Mandelieu

    Carnaval de Manthelan (Indre-et-Loire)

    Carnaval de Martinique

    Carnaval de Menton  : fête des citrons et oranges

    MARDI GRAS

    Carnaval de Montbéliard

    Carnaval de Mulhouse, Haut-Rhin. [ À Mulhouse, on fait dans la tradition. Les chars satiriques évoquent les grands faits de la vie locale ou nationale et attirent chaque année une foule de plus en nombreuse de « carnavaliers » européens. Concerts, spectacles, défilés et animations en tout genre sont également au programme.

    Carnaval de Nantes, Nantes

    Carnaval de Nice. Le plus grand carnaval de France, avec plus d’un million de visiteurs chaque année ! De jour comme de nuit, des parades de chars hauts en couleurs ont lieu, mais Nice c’est surtout la fameuse bataille de fleurs sur la promenade des Anglais.Et chaque année, une thématique particulière est choisie

    Carnaval de Paris

    Carnaval biarnes de Pau

    Carnaval de Pézenas

    Carnaval du Portel (Pas-de-Calais)

    Carnaval du Pouget, Hérault

    Carnaval vénitien de Remiremont

    Carnaval de Riedisheim

    Carnaval de Romans, Romans-sur-Isère, Drôme

    Carnaval de Saint Mathieu de Tréviers, Hérault

    Carnaval des Gones et des Magnauds, Saint-Pierre-de-Chandieu, Rhône[

    Carnaval de Saint-Rémy-de-Provence

    Carnaval de Sarreguemines

    Carnaval de Saverne

    Cavalcade de Scaër, Bretagne

    Carnaval de Sennecey-lès-Dijon

    Carnaval de Toulouse

    Carnaval de Tours

    Combat naval fleuri, Villefranche-sur-Mer

    Carnaval des Gueux, Montpellier

     

    Et il en manque, c’est certain !

     

    Des symboles de fête depuis toujours : crêpes et beignets

    MARDI GRAS

    Crêpes et beignets figuraient déjà au menu des fêtes déguisées organisées par les Romains chaque début de février pour marquer le retour prochain du printemps.

    Avec l’apport du sarrasin rapporté par les Croisés, crêpes et beignets ne cessèrent d’évoluer et chaque pays possède maintenant sa propre version :      « baghrir » au Maghreb, tortillas au Mexique, pancakes et donuts aux USA, churros en Espagne… leur succès est universel ! 

    En France mais pas seulement, la tradition veut que l'on déguste, au moment du Carnaval, de délicieux beignets sucrés.

     

    Chaque région a ses propres recettes.

    En France, les beignets sont répandus sur tout le territoire, mais ont des appellations diverses. Suivant les régions, ils sont appelés :

      • Bottereaux : Anjou, Vendée, Bretagne
      • Bougnettes : Pays catalan
      • Boule de Berlin : Suisse romande
      • Bugnes : Centre-est, Saint-Étienne, Lyon,
      • Chichi frégi : Provence
      • Craquelins : Savoie, Limousin, Bretagne
      • Corvechets : Lorraine,
      • Croquignolles : Anjou,
      • Croustillons : Belgique francophone
      • Faverolles ou frivolles : Champagne
      • Foutimassons : Vendée, Poitou
      • Ganses : Nice
      • Guenilles : Auvergne
      • Mascottes : Côte d’Azur
      • Merveilles : Bordeaux, Gascogne et Charente-Maritime
      • Oreillettes : Languedoc et Provence, Rouergue
      • Risoles : Jura, à ne pas confondre avec les Rissoles savoyardes. Traditionnellement, la risole est plutôt une pâtisserie de nouvel an.
      • Roussettes : Alsace, Centre, Île-de-France
      • Tourtisseaux ou tortisseaux : Poitou, Vendée

     

    ·         Ailleurs encore : des bugnettes, des fantaisies, des garrifes, des nouets, des nouettes, des pognons, des rousseroles, des roubigneaux, ou simplement des beignets de carnaval. Les vautes sont des beignets aux fruits


    Le point commun de ces délices est la cuisson puisqu'ils sont tous frits dans l'huile. Le beignet le plus courant est celui réalisé avec une pâte neutre, frit puis passé dans le sucre glace.

     

    ET POUR TOUS LES GOURMANDS ET GOURMANDES : QUELQUES  RCETTES

    MARDI GRAS

    DELICIEUX BEIGNETS DE CARNAVAL

    Ingrédients

      • 200 g de farine
      • 3 oeuf
      • 75 g de beurre
      • 2 cuillères à soupe de sucre en poudr
      • 1/2 sachet de levure chimique
      • 1 pincée de sel fin

    Préparation

    Mélangez la farine avec les oeufs et le beurre fondu. Ajoutez la levure, le sucre et le sel. Selon votre goût vous pourrez ajouter un peu d'alcool (rhum, cointreau, kirsh, cognac...), ou encore de la vanille, de l'extrait d'amande amère ou de fleur d'oranger, des zestes d'orange ou de citron.
    La pâte sera ensuite découpée dans la forme de votre choix, à l'emporte-pièce (ceux prévus pour la pâte à modeler des enfants feront l'affaire !) ou tout simplement avec un couteau : ronds, losanges, torsades... Plongez dans l'huile bouillante les formes ainsi découpées jusqu'à ce que la coloration vous indique une cuisson réussie. Il ne reste plus qu'à les égoutter soigneusement, puis à les saupoudrer de sucre glace. Bon appétit et joyeux carnaval !

    MARDI GRAS

    MERVEILLES ET OREILLETTES

    ingrédients :

    500G de farine, 4oeufs, 150g de sucre en poudre, 10cl de lait, un peu de beurre ou d'huile, 4cl d'huile, 1 c.a.s. d'eau de fleur d'oranger ou de rhum brun, 1 zeste de citron râpé, 1 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, sucre glace, huile pour friture

    préparation :

    Mélangez la farine, le sel, la levure, le sucre en poudre, le zeste de citron. Ajoutez l'huile, les oeufs un par un, la fleur d'oranger, puis le lait jusqu'à obtenir une pâte souple. Si la pâte est trop collante ajouter un peu de farine. Si elle est sèche ajouter un peu de lait. Laissez reposer la pâte 1h. Abaissez au rouleau à environ 3mm. Découpez des losanges avec une roulette à pâtisserie, et faites les frire par petites quantités dans un grand bain d'huile. Quand les beignets sont bien dorés sortez les avec une passoire et saupoudrez de sucre glace.

    MARDI GRAS

    PETS DE NONNE

    Ingrédients pour 4 personnes

    • 2 œufs
    • 60 g de beurre
    • 75 g de farine
    • 4 cuil. à soupe de caramel liquide
    • un bain de friture
    • 1 pincée de sel.

    Etapes de préparation

    1 Préparez une pâte à choux : dans une casserole, versez 12 cl d'eau froide. Ajoutez 1 pincée de sel et le beurre en parcelles. Chauffez sur feu doux. Dès l'ébullition, retirez du feu. Ajoutez la farine d'un seul coup en mélangeant vivement. Faites dessécher cette pâte quelques instants sur feu doux en mélangeant sans cesse. Laissez tiédir 2 min puis incorporez les 2 oeufs l'un après l'autre. 
    2 Chauffez un bain de friture à 170 °C. Prélevez de petites portions de pâte à choux entre 2 cuillères à café. 
    3 Faites-les tomber par petites quantités à la fois dans le bain de friture. Dès que les pets-de-nonne gonflent, retournez-les avec l'écumoire afin qu'ils dorent de toutes parts. 
    4 Egouttez-les au fur et à mesure sur du papier absorbant. Faites cuire une autre fournée jusqu'à épuisement de la pâte. Arrosez les beignets de caramel liquide et servez.

    MARDI GRAS

    BUGNES AU CITRON
    Pour 8 personnes : 
    250 g de farine
    2 œufs
    2 cuill. à soupe de lait
    25 g de sucre semoule
    1 cuill. à café de sel
    100 g de beurre mou
    1 zeste de citron jaune
    1 cuill. à café de fleur d’oranger
    Mettez la farine dans un saladier, creusez un puits et versez-y les œufs, le lait tiède, le sucre et le sel. Pétrissez énergiquement la pâte à la main.
    Incorporez peu à peu le beurre émietté. Travaillez la pâte durant 10 min, jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène et se décolle du saladier.
    Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez encore quelques minutes. Recouvrez d’un torchon et laissez la pâte lever 1 h à température ambiante.
    Enveloppez-la de film alimentaire et réservez-la 1 h au réfrigérateur.
    Au bout de ce temps, étalez-la à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 5 mm et coupez des losanges de 7 cm.
    Incisez le milieu de chaque losange, et passez une des extrémités dans cette entaille pour faire un “nœud”. Laissez ensuite lever pendant 1 h à température ambiante.
    Faites chauffer l’huile de friture à 160 °C. Dès qu’elle a atteint la bonne température, faites-y cuire rapidement les bugnes jusqu’à ce qu’elles prennent une très belle coloration.
    Égouttez-les sur du papier absorbant, puis saupoudrez-les de sucre en poudre ou, selon vos envies, de sucre aromatisé à la cannelle, à la vanille, ou encore de sucre glace.
    Bien gonflées : Si vous préférez les bugnes plus moelleuses, vous ajouterez alors de la levure de boulanger, et leur donnerez une touche de fantaisie en découpant la pâte à l’aide d’une roulette dentelée

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    Et pour les inconditionnels de la crêpe faisons la légère.

    Alléger la pâte à crêpes, pourquoi pas ? Mais c’est surtout sur la cuisson et les petits « extras » que les efforts seront les plus porteurs. 

    - Pour la pâte, la substitution de tout ou partie du lait par de la bière, du cidre ou même de l’eau donnera des crêpes fines et légères. La farine pourra être remplacée pour un tiers par de la Maïzena ou bien en totalité par son alter ego 100 % végétal : la farine de châtaigne ! Préférer les édulcorants, le fructose ou le sirop d’agave en lieu et place du bon vieux sucre en poudre. Les accros au chocolat ajouteront du cacao en poudre non sucré à la pâte, mais zestes d’agrumes, vanille ou eau de fleur d’oranger seront aussi les bienvenus : priorité au goût ! 

    - Lors de la cuisson, utiliser une poêle antiadhésive de très bonne qualité qui ne nécessite aucun corps gras, ou bien graisser une poêle classique à la juste dose à l’aide d’une demi-pomme de terre huilée piquée au bout d’une fourchette, ou d’un essuie tout juste passé dans l’huile. 

    - En garniture, une cuillerée à café (par crêpe) de compote de fruits maison, de jus de citron, de miel, de sirop d’érable ou bien de confiture allégée sera suffisante !

    Au diable le Nutella, la cassonade, la confiture !

     

    Mais c’est MARDI GRAS et tout est permis ce jour là,

    alors laissons nous aller à toutes les douceurs, demain sera un autre jour !

     

    BON APPETIT !

     

    BON MARDI GRAS !

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS

    MARDI GRAS 

    (résumé à partir de différents articles) 


  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Mars 2014 à 19:50

    Je pique tes recettes ! bonne soirée ! bisous

    2
    Mardi 4 Mars 2014 à 00:04

    Coucou Pivoine ,

    je viens de te piquer plusieurs gourmandises..se sera mon carnaval a moi ( sourire )

    fort agréable à te lire ..en couleur et en saveur ....ce qui nous met un peu de baume au coeur .....

    j espere tu vas bien !! je te souhaite une agréable semaine .

    te dis  @ bientôt ...g . bisou .*c*

          http://img15.hostingpics.net/pics/385254bonjourmars.jpg

    3
    Mardi 4 Mars 2014 à 13:03

    Si après avoir lu cet article, on oublie de faire des crêpes ou des beignets .... !!!! yes J'ai noté que pendant le carnaval de Dunkerque, on lançait des harengs fumés ! Ils savent s'amuser dans le Nord ! Merci pour ton article bien intéressant et ... bonne dégustation, tu sais nous mettre l'eau à la bouche ! Bises de Béa

    4
    Mardi 4 Mars 2014 à 14:55

    bonjour ma grande soeur merci pour tes bonnes recettes  j'aime beaucoup les bugnes mais j'en mange pas trop étant diabétique je dois faire attention  merci pour ton article sur la carnaval

    je te souhaite de passer une très bonne journée

    gros bisous de ta tite soeur qui t'aime et pense à toi

    béatrice

    5
    Mardi 4 Mars 2014 à 19:27

    Bonsoir Pivoine,

    Chez moi c'est Pourim, les enfants se déguisent aussi et on mange des gâteaux, "les oreilles d'Esther"

    Passe une bonne soirée, merci pour cet article bien complet. Bonne soirée, bises, Véronique

    Oreilles d'Esther :

    6
    Mardi 4 Mars 2014 à 22:40

     je passe te souhaité une tres bonne nuit j'espère que tu va beaucoup mieux 

    ton blog et superbe à bientôt gros bisous bisous **dette**

    Prend soin de toi ma douce Pivoine 

    7
    Mercredi 5 Mars 2014 à 09:38

    Quel article !!!!   on a de quoi faire plein de gourmandises

    Ma belle mère (qui est angevine) faisait des tourtisseaux ou des merveilles tous les ans, on se régalait, j'y allais en chercher en sortant du travail pour les ramener à la maison, les enfants étaient toujours contents.

    Je vais peut être faire des crêpes pour ce midi, tu m'as donné envie

    Bisous bonne journée

    8
    Mercredi 5 Mars 2014 à 10:08

    C'est vrai que c'est hier qu'il fallait en profiter ...

    aujourd'hui c'est mercredi des cendres et début du Carême ...

    bonne journée

    9
    Mercredi 5 Mars 2014 à 11:38

    Je fais réponse à ton com, Sam mon loulou a eu 15 ans fin décembre, il est en forme, mais faut pas trop le secouer, il devient sourd, c'est embêtant car il n'a plus aucun rappel.

    Bisous bonne journée ensoleillée

     

    10
    Mercredi 5 Mars 2014 à 14:42

    J'espère que tu as bien fait tout ça ?... 

    Lol.... 

    Miam...

    Bonne journée soleil.

    Bizzzz)

    11
    Mercredi 5 Mars 2014 à 15:50

    Bonjour Pivoine,

    Superbe soleil sur la capitale, comme c'est agréable, cette fois le printemps est bien là !

    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    12
    Mercredi 5 Mars 2014 à 17:34

    Bonsoir,

    Il fait bon chez toi, quelles bonnes recettes,

    Quel beau reportage sur le carnaval.

    je vais revenir pour prendre des recettes pour mon épouse.

    Bonne soirée.

    13
    Mercredi 5 Mars 2014 à 21:11

    Hé ho, doucement avec tes articles, celui ci parle de tellement de choses différentes que j'en ai (presque) une indigestion, en plus tu parles de bouffe...mais, j'ai plus faim, j'ai passé la journée du mardis gras à Binche, et, ma foi, on s'est bien marré, le peket (1) y était très bon...il pleuvait des oranges !
    L'année prochaine, j'aimerais faire une escale au carnaval de Venise...
    Bonsoir Pivoine,

    Voici venu le temps du carnaval (mais, je soupçonne que tu le savais !), histoire d'accueillir le printemps tout en gaieté
    Merci pour tes fidèles visites et tes gentils petits mots qui font plaisir !
    Je te souhaite une bonne suite de semaine
    Bisous
    Seb

    (1) Le peket, c'est le désinfectant local, très efficace et de différentes couleurs, après le troisième, on s'en fout de la couleur !

    14
    Jeudi 6 Mars 2014 à 13:01

    Quel bel article ! c'est super de conserver toutes ces traditions et recettes de nos diverses belles régions de France, bon jeudi !

     

    15
    Dimanche 9 Mars 2014 à 12:00

    bonjour !!! eh!! bien voilà de quoi se payer une bonne brioche autour de la taille !!! lolll j'espère qu'il fait beau à Malakoff , il fût un temps ou j'allais y dormir au moins deux fois par an , rue victor hugo ,pas loin du joli café tout fleuri ,avec des vitres à l'ancienne toutes ciselées !! et a deux pas de l'école F . Leger !! Hélas !! mon pied à terre n'est plus disponible depuis que ses occupants ont pris leur retraite bien méritée ,et ont émigrés en province du côté de la côte atlantique plus propice à une vie au calme !!

    C'est vrai que de la fenêtre du salon j'admirai ces hauts immeubles ,dont les balcons et les terrasses étaient arborées et fleuries . C'est peut-être dans l'un d'eux que vous résidez ! Ce petit mot à la suite de votre commentaire chez mon amie anika de Normandie !! bon dimanche !! du côté du poitou ,il fait 18 ° et le soleil brille  radieusement !! elvy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :