• LES VINS CHAUDS

    LES VINS CHAUDS

    ♫♫"Quand te reverrai-je, pays merveilleux où tous ceux qui s'aiment vivent à deux..."♫♫  Monsieur Dusse, comme nous avons vingt minutes pour monter, nous allons en profiter pour faire un p’tit cours sur le planté du bâton. Et dès l’arrivée pour vous récompenser, nous irons prendre un verre de vin chaud”.Tout le monde se rappelle certainement du passage mythique de Jean-Claude Dusse, alias Michel Blanc, qui a un peu de mal avec son planté du bâton et le fameux moniteur qui ne parle que de  petit vin chaud... « Les bronzés font du ski », ça vous rappelle rien ?

    Jean-Claude dusse, ce héros des temps modernes,  véritable looser, a participé à la notoriété du Vin chaud que l’on retrouve avec bonheur , sur les marchés de Noël. Certains l’appelle d’ailleurs, le vin chaud « Dusse ».  

    Ce petit vin chaud est aussi synonyme de petite pause « réconfort » accompagné d’une brioche et de petits bredeles, après une bonne journée de ski, ou autre sport de neige ou de glace, une promenade par temps glacial, une chasse effrénée aux cadeaux de Noël. Et les parents comme les enfants peuvent en consommer, avec ou sans alcool, ce breuvage fait des ravages. Je vous en mets MES RECETTES PERSO en fin d’article. 

    Très consommée en hiver, c'est une recette que l’on peut personnaliser selon ses goûts, mais sans retirer les ingrédients principaux (vin, cannelle et une base sucrante qui peut être du sirop de canne, du miel ou du sucre roux).

    On peut y ajouter des fruits (citron, orange, figue sèche, raisin sec, amande effilée) ou diverses épices (anis étoilé, clous de girofle, noix de muscade, cardamome, vanille, gingembre, poivres), tout va La règle d'or, c'est que la préparation ne doit jamais bouillir. 80 degrés est la température à ne pas dépasser. Afin de réussir sa macération, il faut compter minimum 20 minutes de cuisson mais plus la cuisson est longue, plus le degré d'alcool est faible, en raison de l'évaporation et moins ce sera acide. Faire cuire à couvert, pour bien conserver les mille et un délices des épices … et du vin. Etre patient, la cannelle demande du temps pour infuser… Goûter le vin chaud avant de le servir et rectifier. Un peu d’eau si l’acidité est trop marquée, un peu de sucre ou de miel… Vous retrouverez tous ces conseils dans mes recettes plus bas. 

    Un petit peu d’histoire de ce breuvage :

    Le vin chaud a été, pour la première fois, élaboré et consommé à l’époque romaine. Cette boisson avait la réputation d'être bénéfique pour la santé bien que pas très agréable en bouche. Certains taverniers ont eu l'idée d'utiliser des épices afin de couvrir le mauvais goût du vin chaud. Puis nous savons que cette boisson fut très appréciée au XIIe siècle, à Montpellier, haut lieu du commerce de vins épicés à l’époque. On l’appelait alors « garhiofilatum », un terme choisi pour qualifier le clou de girofle, qui faisait très souvent partie de la recette du vin chaud.

    Le roi de Suède Gustav Vasa (1496-1560) était grand amateur de 'Klaret'. Très apprécié aussi du Comte Jean IV. de Katzenelnbogen, dont on la cruche de vin chaud en argent et plaquée or, date d'environ 1420.

    En Suède, aux environs de 1600 on consommait beaucoup de "Glögg" littéralement 'vin chauffé'. A cette époque la plupart des pays européens ne consommaient plus guère de vin chaud, pourtant la tradition s’est poursuivie dans un certain nombre de pays, dont la Suède. La Suède ne produit pas de vin, si ce n'est de manière anecdotique, et importe la totalité de ses vins.

    Dès les années 1890 la tradition du vin devient un élément important du Noël suédois, et cette habitude se développe progressivement. Tout marchand de vin digne de ce nom proposait sa propre version de vin chaud, qu’il vendait dans des bouteilles aux étiquettes imaginatives et un grand nombre de personnes préparaient leur propre vin chaud. Culturellement, en Suède, Noël nécessite une longue préparation et chacun s'efforce de mettre un point d'honneur à faire le plus de choses par lui même. Tout le monde fait de son mieux et la Suède est sans doute un pays idéal pour Noël. Les Suédois dinent tôt, ils prennent le glögg vers 5 heures à l'apéritif.

    Depuis, beaucoup de pays dans le monde ont modifié la recette selon les goûts locaux et se la sont appropriée mais tous ont gardé le nom d'origine "Glögg" traduit dans leur langue : en Français "Vin chaud", en Allemand, "Glühwein", en Italien "vin brulé", en Roumanie "vin fiert", en Polonais "Grzane wino", en Slovaque "Varené vino".
     

    MON VIN CHAUD

    J’ai envie de partager avec vous MA RECETTE PERSO et gourmande, car je suis une super gourmande et « vicieuse » aux dires de mes amis. J’aime « arranger » « perfectionner » à ma façon, les recettes pour qu’elles soient encore plus originales et bonnes. Mon vin chaud qu’il soit rouge, blanc, avec ou sans alcool est une tuerie ! A vous de goûter !

    POUR LE VIN CHAUD ROUGE

    LES VINS CHAUDS

    vin de pays de l’Hérault, un Côte du Rhône, Gamay  ou vin d'Anjou mais point n’est besoin qu’il soit cher

    Jus de raisin (sinon eau pour ¼) 

    POUR LE VIN CHAUD BLANC

    LES VINS CHAUDS

    Vin blanc sec d’Alsace : Pinot blanc / Pinot gris / Riesling / Sylvaner Gewurtz 

    Jus de raisin blanc (sinon eau pour ¼)

    COMMUN AUX DEUX VINS CHAUDS

    Un peu de Grand Marnier pour son goût d’orange ou bien rhum ambré ou une eau de vie , ou un peu de Cognac

     crème de cassis, de mûre ou de framboise 

     Les zestes de la moitié d’une orange et de la moitié d’un citron vert et jaune, et le jus des fruits 

     Un petit morceau de gingembre frais  

     Miel ou sucre cassonade 

     Vanille, cannelle, clous de girofle, quelques grains de poivre noir, trois étoiles de badiane (anis étoilé), cardamone, genièvre 

     PREPARATION

    -       Faire chauffer le vin et le jus de raisin (ou eau)

    -       Ne pas laisser bouillir surtout !

    -       Ajouter les fruits et les aromates, faire infuser à tout petit feu couvert, pendant environ ½ heure

    -       Puis ajouter l’alcool et le miel ou la cassonade

    -       Bien remuer

    -       Laisser encore dix minutes à infuser à couvert

    -       Gouter pour ajuster les parfums

    -       Passer

    -       Remettre des morceaux d’orange, de citron vert et de citron jaune et éventuellement des zestes

     

    Mais on peut aussi faire un vin chaud sans alcool comme suit :

    VIN CHAUD SANS ALCOOL

    Jus de pomme ou jus de raisin

    sirop de framboise, de fraise, de mure, de myrtilles

    miel ou cassonade

    Morceaux de pommes de différentes sortes et fruits rouges (congelés)

    Vanille, cannelle, cardamone, clou de girofle

     

    PETITE IDEE POUR VOS CADEAUX DE FETES

    Passer les préparations, les mettre dans de jolies bouteilles décorées par vos soins.

    LES VINS CHAUDS


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 22:25

    Un petit bonsoir un peu tardif, car je rentre tard en ce moment

    Magnifique ton espace ta page d'accueil est merveilleuse!

    Oui en effet on a pas besoin de mettre des milles et des cents pour faire plaisir un petit cadeau parfois confectionné par nos propres mains ont une valeur inestimable.

    Gros bisous

    2
    Samedi 7 Décembre 2013 à 05:19

    Tu as un vrai don, celui de nous distraire et nous apprendre une quantité de choses. J'adore le vin chaud mais moi je le faisais bouillir (?). Passe un très bon week end. Gros bisous

    3
    Samedi 7 Décembre 2013 à 09:40

    Coucou ce n'est que moi !!!!! et ben moi je te le laisse ton vin chaud et pourtant cela me ferit peut être du bien à mon rhume. Je revois mon père en boire quand on trillait le tabac.


    Bisous ma petite Auvergnate de Paris......Jackie


    107

    4
    Samedi 7 Décembre 2013 à 18:19

    Coucou ☼ Pivoine ☼

    Je te dis a la tienne , mon père avec le vin rouge il faisait chabrot 

    Passe un bon weekend , je suis aller faire un tour au Téléthon , j'ai fait 1 h et demi de country super bien mais trop tard l'inscription pour cette année ( zut ) 

    Bises a toi ma jolie ☼

     

     

    5
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 14:49

    bonjour, merci pour ces recettes,  j'en ai gouté par une froide journée d hiver à strasourg, pas mauvais bon dimanche francine

    6
    Lundi 9 Décembre 2013 à 15:35

    bonjour ma grande soeur je viens prendre au passage un petit verre de vin chaud pour me réchauffer il fais trop froid  je te souhaite de passer une bonne journée

    gros bisous de ta tite soeur

    béatrice

    7
    Mardi 10 Décembre 2013 à 02:58

    j'en ai bu un merveilleux quand je suis allée au Lac du Der. Cà réchauffe le bout du nez, les doigts et c'est bon !!!!!!!!


    Bisous de Lydie

    8
    Mardi 10 Décembre 2013 à 19:52

    Ce soir au retour des courses, il faisait 1° seulement, un p'tit vin chaud aurait été le bienvenu, mais après ça risquait d'être "dodo" il ne me faut pas grand chose comme alcool pour m'endormir ... Bizz de Béa

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :