• LE PRINTEMPS DES POETES

     17e Printemps des Poètes 

    LE PRINTEMPS DES POETES

    7 au 22 mars 2015

     

    LE PRINTEMPS DES POETES

    L'INSURRECTION POETIQUE
     "La poésie peut encore sauver le monde en transformant la conscience" Lawrence Ferlinghetti

    Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d'abord, « une manière d'être, d'habiter, de s'habiter » comme le disait Georges Perros. 
    Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l'homme, elle oppose aux vains prestiges du paraître, de l'avoir et du pouvoir, le vœu d'une vie intense et insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. Même rebelle, son principe, disait Julien Gracq, est le « sentiment du oui ». Elle invite à prendre feu. 
    Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes 

     

    Anthologies et recueils 
    pour le 17e Printemps des Poètes

     

    La poésie sauvera le monde
    Essai sur l’insurrection poétique, Jean-Pierre Siméon, éd. Le Passeur, 2015
     

    Il est urgent de restituer à notre monde sans boussoles la parole des poètes, rebelle à tous les ordres établis, moraux, sociaux et politiques.
    Pas de malentendu : si la poésie n’est pas la panacée, si elle n’offre pas de solutions immédiates, elle n’en est pas moins indispensable, d’urgente nécessité même, parce que chaque poème est l’occasion, pour tous sans exception, de sortir du carcan des conformismes et consensus en tout genre, d’avoir accès à une langue insoumise qui libère les représentations du réel, bref
    de trouver les voies d’une insurrection de la conscience.
    Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes

     

    L'insurrection poétique, anthologie 2015 chez Bruno Doucey
    Manifeste en faveur d’une vie intense et insoumise, celle que réclament les poètes, ces voleurs de feu.
    90 poètes

     

    Droit de citer la poésie, anthologie chez Le temps des Cerises
    Cent illustrations de Selçuk Demirel
    La publicité a depuis longtemps « volé » à la poésie plusieurs de ses techniques : l’image, la métaphore, la rime parfois, le sens de la formule. À l’opposé de la publicité, ces « réclames poétiques » n’essayent pas de vendre quelque chose. Elles offrent un peu de beauté, de rêve, d’intelligence, de fantaisie
    et de liberté… Ce sont des « réclames » pour la poésie.

     

    La Vie l’Amour la Mort le Vide et le Vent et autres textes, Rogert Gilbert Lecomte 
    Préface d’Antonin Artaud
    Choix et présentation de Zéno Bianu

    Une anthologie exceptionnelle d’un poète du Grand Jeu, un poète foudroyant et foudroyé de l’insurrection de l’être

     

    Dansez le poème  

    Sur tout le territoire on fêtera le mariage de la poésie et de la danse 

    "Dansez le poème" a été imaginé par le chorégraphe José Montalvo sur le poème de Paul Eluard, Liberté ! à l'occasion du 70e anniversaire de la Libération et de la Victoire sur le nazisme.

    Sur les places, dans les cours des écoles, sur le parvis des mairies ou des églises, la chorégraphie de José Montalvo célébrera les valeurs d'émancipation et de fraternité dont la poésie témoigne pour aujourd'hui. Faire résonner le mot "Liberté" dans l'espace public est, en ces temps inquiétants, plus urgent que jamais.

    Les participants circulent, yeux fermés, tels des funambules, sur des cordes simplement déposées au sol.

    10 à 20 cordes d'une dizaine de mètres chacune, pour moitié disposées dans le désordre, les autres parallèlement afin que les participants puissent se prendre par la main pendant leur parcours

    Ils se succèdent, les uns derrière les autres, sur ces fils tendus, pendant la lecture du poème, dit par un récitant

    Le poème peut être repris plusieurs fois afin d'installer cette performance dans la durée et faire participer le plus grand nombre.

     

    En vidéo :


     
    Chorégraphie : José Montalvo
    récitant : Stanislas Roquette
    musique : concerto pour clarinette en la majeur de W.A.Mozart
    en partenariat avec le Ministère de la Défense et le Théâtre national de Chaillot

     

    (articles internet en résumé)

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mars 2015 à 16:51

    bonsoir , ah ça va plaire à beaucoup ...   et à Danielle  ! 

    jolie musique sur la vidéo !! comment il raconte ça ...  

    que c'est beau !!!

    merci à toi  ...   j'aime

     bonne soirée  A+

    2
    Mercredi 11 Mars 2015 à 18:17

    Merci pour ce superbe article et vidéo le texte est magnifique , j'adore les poètes !

    Bonne soirée bisous !

    3
    Mercredi 11 Mars 2015 à 20:03

    Merci pour ce cadeau!

    Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

    4
    Mercredi 11 Mars 2015 à 21:10

    Bonjour Pivoine

    Une belle vidéo a visionner avec sans modération

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    5
    Jeudi 12 Mars 2015 à 06:51

    Interessant ! bonne journée

    6
    Jeudi 12 Mars 2015 à 08:54

    Une journée à Paris (enfin aux quatre temps) m'a mise sur les rotules. Comment vas-tu ma chère Pivoine ? Bon jeudi. Gros bisous

    7
    Jeudi 12 Mars 2015 à 10:50

    Bon jeudi à toi, gros bisous !

    8
    Jeudi 12 Mars 2015 à 11:16

    Bonjour

    La poésie est un art magnifique!

    Bisous

    9
    Jeudi 12 Mars 2015 à 13:25

    coucou ma pivoine

    j'aime beaucoup la poésie 

    j'en mets parfois sur mon blog

    et superbe vidéo

    ton article ,trés bien 

    beaucoup de recherche

    oui j'ai plus ma grippe

    tantot a l'hopital ,revoir le chirurgien et contente 

    car depuis hier le kiste de mon oreille 

    me brule beaucoup

    j'éspére que l'infection n'est pas revenue

    je te tiens au courant*vanille et moi

    te faisons de gros gros bisous 

    mireille

    10
    Jeudi 12 Mars 2015 à 17:43

    ma douce

    je suis découragée

    le chirurgien a rouvert le kiste 

    de nouveau infecter

    je dois recommencer les méches

    je n'ai plus le moral

    il m'arrive tout le temps un probléme

    as tu passée un bon jeudi? 

    déja demain vendredi!!!!

    comme le temps passe vite 

    douce soirée

    gros bisous ma pivoine

    mireille

    11
    Jeudi 12 Mars 2015 à 21:13

    Clipart coeur gif

    Quelle bouffée d'oxygène, j'adore cet article, j'ai adoré la vidéo... et les pas hésitants de enfants et puis moi qui quelquefois décrie Paris (pollution, bruit, etc.) je dois avouer qu'il s'y passe souvent des choses extraordinaires avec de beaux partages.

    J'aime la poésie... la vraie, et  je déteste ceux et celles qui s'essaient à cet exercice et qui par leur maladresse en font tout et n'importe quoi sauf de la poésie.

    J'aime Rimbaud, j'aime Verlaine, j'aime Baudelaire, j'aime Victor Hugo, etc., comme j'aime Prévert, Vian et bien d'autres encore.

    Je me souviens encore de la joie que j'avais eu enfant à découvrir Rimbaud par ces deux merveilleux poème que sont : "Sensation" et "Le dormeur du val"... plus tard j'ai découvert d'autres poésies que je n'aurais sans doute pas comprises enfant...

    J'aime la langue française... et les belles choses qu'on peut faire avec.

    Merci pour ce bel article.

    Gros, gros bisous.

    Eve

     

    12
    Jeudi 12 Mars 2015 à 21:21

    re : Maurice Carême...  je l'avais oublié, lui et tant d'autres encore.

     

    13
    Vendredi 13 Mars 2015 à 00:13

    Oloron aussi y consacre une journée. J'ai un poète que j'adore et dont je possède un recueil , c'est Emile Nelligan, mais j'en possède bien d'autres . Rebisous chère Pivoine

    14
    Vendredi 13 Mars 2015 à 06:46

    passes une bonne journée

    15
    Vendredi 13 Mars 2015 à 10:19

    ma pivoine

    temps bien gris ce matin 

    en plus ,tellement ça me brulait 

    cette nuit ,j'étais debout

    là je vais me recoucher

    je suis pa strés bien 

    bonne chance si tu joues au lotot

    a lundi

    bon wek-end 

    gros bisous 

    mireille

    16
    Vendredi 13 Mars 2015 à 14:09

    Bonjour Pivoine

    Un p'tit coucou en passant

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    17
    Vendredi 13 Mars 2015 à 14:33

    Pause café, pause tendresse pour venir te faire un gros bisou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :