• LE CHRYSANTHEME

     

    Pourquoi des Chrysanthèmes à la Toussaint ?

     « Tu verras comme je t’aime, rien ne nous séparera, même pas les chrysanthèmes tu verras.. »

    Francis Lalanne a certes activement participé à l’imprégnation du Chrysanthème, comme fleur de célébration des morts ; mais l’Histoire en dit plus long encore sur cette plante dont l’existence, en France, est curieusement associée à la mort.

    Il semble que seule la religion catholique ait admis à partir du Moyen Age les offrandes de fleurs, les couronnes mortuaires et les guirlandes pour les rites funéraires.
    Contrairement aux autres courants du christianisme (protestants, orthodoxes), pour lesquels ces rites d’offrandes de fleurs furent toujours associés à des rites païens.

    Le chrysanthème vient de Chine, il représente là-bas la prospérité, la longévité, la douceur de vivre.
    -(Du grec : Khrusos= or et anthemon= fleurs)
    -En 400 avant JC, il devient dans l’Empire du Levant, la quatrième "plante noble" après le bambou, l’orchidée, et le prunier.

    Au XII siècle, les Chinois cultivaient 25 variétés de chrysanthèmes, contre plus de 300 en 1708.
    Avant son importation, grâce à un navigateur, le Capitaine Pierre Blancard aux alentours de 1789, le nom de"chrysanthemum "est donné à toutes sortes de fleurs (soucis, marguerites de la famille des Asteracées), mais le véritable chrysanthème, Confucius le décrit bien en 500 avant JC :
    "cette fleur qui éclot quand les feuilles jaunes tombent des arbres et quand les insectes se mettent à l’abri...".

    Ce n’est que vers 1880 que le Chrysanthème détrône définitivement toutes les autres espèces de plantes dans le domaine des tombes, en France.
    Les romantiques l’instituent et la mode prend.
    Les roses disparaissent progressivement.

    Depuis, une horde de passionnés se sont livrés à des hybridations ; nains, simples, doubles, incurvés, alvéolés, tubulés...sont disponibles sur le marché.
    Aujourd’hui la famille des chrysanthèmes compte plusieurs genres - Chrysanthemum, Anthémis, Leucanthem, Pyrethrum, Tanacetum -, et quelque deux cents espèces, dont on a dénombré jusqu’à 9000 variétés.
    Seules 400 variétés sont actuellement cultivées et disponibles dans le commerce, et c’est déjà beaucoup.
    Actuellement 95% des chrysanthèmes sont vendus dans la semaine du 1er novembre, et 97% de la production est destinée aux cimetières.

    Voilà comme les légendes se créent.

    (source internet)

    Le chrysanthème est une fleur très connue pour ses teintes roses, violettes, jaunes, orange, blanches et même mordorées.

     

    Il se décline en petites fleurs ou en grosses boules et son odeur est très particulière et très agréable, il sent la feuille d’automne.

     

    On le condamne souvent à être la fleur des morts, pourtant, si on y regarde bien de près, il est magnifique.

     

    Fleurissant jusqu’à la fin du mois de novembre, il réclame peu de soin, mis à part un arrosage régulier s’il ne pleut pas.

     

    Pour favoriser de nouvelles fleurs, supprimer celles qui sont fanées au fur et à mesure. La terre doit toujours être humide.

    Attention à ne pas arroser les feuilles afin d’éviter les maladies.

     A la toussaint, n’y a pas plus beau moment pour trouver les cimetières transformés en gigantesque patchwork de couleurs vives.Je ne mets jamais de chrysanthème sur les tombes par contre je m’en achète toujours un  en boule jaune pour mettre sur mon balcon car j’aime cette fleur.

     

    Avec les chrysanthèmes,

    l’automne va prendre de belles couleurs !

    Coeurs de chrysanthèmes de Toussaint. "Clic" et vous êtes dedans !

     

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

     

    LE CHRYSANTHEME

     

    LE CHRYSANTHEME

    MON CHRYSANTHEME A MOI ("clic" pour entrer au coeur de la fleur)

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

    LE CHRYSANTHEME

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 15:02

    Bonnes infos chez toi, j'ai bien cette fleur, le mien est jaune à petites fleurs.

    J'aime le thé aux chrysanthèmes c'est extraordinaire mais malheureuseusement je n'en ai jamais retrouvé mais je cherche encore, pourrais tu m'aider?.

    Douces bises ensoleillées de Manouréva.

    2
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 17:10

    Bonsoir pont de vie wahouuuuuu tes chrysanthème que tu as pris en photo sont magnifique moi j adore je te souhaite ue tres bonne soirée stéphanie

    3
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 20:07

    Bonjour toi

    Que de coeurs super !

    Aticle très chouette j'y ai appris plein de choses.

    Bisous je vois que Miss coquelicot t'a confiée une mission lol!

    Bisous Fred

     

    4
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 21:09

    Sympathique ton article, histoire de délier le lien entre cette fleur et les tombes de nos cimetières...d'ailleurs, j'en ai dans mon jardin !
    Bonsoir Pivoine,
    Un petit coucou en passant par ton bel univers...
    Je profiterai de ce petit passage, non seulement pour te souhaiter une bonne
    soirée, mais aussi pour déjà te souhaiter un joyeux Halloween !
    Bisous
    Seb

    5
    Jeudi 31 Octobre 2013 à 10:17

    Une belle fleur qui enjolive l'automne, et pas seulement dans les cimetières. Bizz de Béa

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :