• LA SAINT NICOLAS

    LA SAINT NICOLAS

    La Saint Nicolas

    6 décembre

    LA SAINT NICOLAS
     La Saint Nicolas, le 6 décembre, est une fête dédiée aux enfants, qui est restée particulièrement vivace dans l'est de la France et en Belgique. En Alsace, la tradition veut qu'on prépare des mannala ou mannele, petites brioches en forme de bonhomme, que l'on déguste avec du chocolat chaud et des clémentines. Ailleurs, les enfants reçoivent plutôt des confiseries en forme de Saint Nicolas en chocolat ou en pain d'épices. Saint Nicolas apporte également des cadeaux aux enfants qui ont été bien sages. Les enfants polissons reçoivent quant à eux la visite du Père Fouettard, dont on dit qu'il distribue des coups de fouet plutôt que des cadeaux... Mais la visite du Père Fouettard reste une menace lointaine, encore plus aujourd'hui qu'autrefois, car les enfants savent généralement se faire pardonner leurs petites bêtises juste à temps pour la Saint Nicolas !

    LA SAINT NICOLAS


    St Nicolas, protecteur des enfants

    St Nicolas n’est pas seulement une icône légendaire qui alimente l’histoire de Noël… Il a existé, pour de vrai ! Au IVème siècle avant J-C, vivait un homme bon et généreux : Nicolas de Bari, appelé également Nicolas de Myre. Grand évêque de la ville de Myre, cet homme était apprécié de tous. Sa bienveillance, sa charité et son dévouement pour les autres ont fait de lui un personnage hors du commun, réputé pour son grand coeur. Parmi tant de légendes, on raconte qu’un jour, il a sauvé trois jeunes enfants miraculeusement. Ces derniers étaient allés glaner les épis dans les champs, sur la demande de leur père. Mais le soir venant, les enfants n’étaient toujours pas revenus. Ils étaient perdus. Tandis que tous les trois marchaient vers l’inconnu, ils aperçurent une lueur au loin : une maison !

    Ils tapèrent à la porte puis demandèrent le gîte et le couvert. Un grand monsieur leur répondit : « Entrez, petits enfants, je suis boucher, le vais vous donner à manger ! » mais à peine avaient-ils franchi le pas de la porte qu’il les découpa en petits morceaux, pour les mettre dans son saloir. Sept ans plus tard, St Nicolas passa devant la maison et demanda à souper. Il refusa toutes les viandes du boucher et dit : « Donnez-moi du petit salé, celui qui est depuis 7 ans dans votre saloir ! » Le boucher, affolé, prit ses jambes à son cou. Et St Nicolas s’approcha du saloir, leva trois doigts et ressuscita les enfants.

    Voici quelques strophes de cette résurrection :

    "Petits enfants qui dormez là,
    Je suis le grand Saint Nicolas.
    Le Les trois enfants ressuscita.
    Le premier dit: j'ai bien dormi.
    Le second dit : et moi aussi.
    A ajouté le plus petit :
    Je croyais être en paradis grand saint étendit trois doigts,."

     

    Pain d’épices et autres délices 

    LA SAINT NICOLAS

    St Nicolas est aujourd’hui considéré comme le St Patron protecteur des enfants. Ainsi chaque année, il vient les récompenser pour leurs bonnes actions avec du pain d’épice, des oranges, du chocolat, pâtisseries et autres friandises. Il est accompagné de son âne et du Père Fouettard, un grand bonhomme en manteau noir qui punit les enfants en leur donnant du charbon, des pommes de terre et des oignons. Un grand nombre de pays européens organisent une grande fête pour la St Nicolas (Belgique, Allemagne, Hollande, Autriche, Pays-Bas…) le 6 décembre, jour de sa mort.

     

    Saint Nicolas, le saint patron des petits enfants

    Saint Nicolas dans d'autres pays

    De nombreuses coutumes liées à la Saint Nicolas existent dans différents pays. A défaut de toutes les énumérer, en voici quelques unes parmi les plus marquantes.

    Aux Pays-Bas

    Au Pays-Bas, Saint Nicolas joue un rôle primordial dans la vie festive. On l'appelle Sinterclaas et on le fête le 5 décembre. Pour les petits Néerlandais cette fête est bien plus importante que Noël ou n'importe quelle autre fête, puisque c’est ce jour-là qu'a lieu la plus grande distribution de cadeaux de l'année ! Bien entendu, il faut avoir été sage pour mériter ces cadeaux, mais une fois ce fait acquis, la fête peut commencer ! Et elle commence bien puisque c'est une chasse aux cadeaux qui est organisée, les cadeaux étant cachés à l’intérieur de la maison ou à ses abords. Au lieu d’accrocher des étiquettes avec le nom du destinataire sur les cadeaux, on attache des poèmes qui décrivent de manière souvent moqueuse la personne à laquelle est destiné le cadeau. Ensuite tout le monde doit deviner de qui il s’agit, dans la joie et les rires…

    En Allemagne

    En Allemagne, les enfants nettoient bien leurs bottes le soir du 5 décembre puis en déposent une devant leur porte. Pendant la nuit, Saint Nicolas fait sa tournée et le lendemain matin, les enfants qui ont été sages retrouvent leur botte remplie de noix, clémentines, biscuits, chocolats ou menus cadeaux.

    Aux Etats-Unis

    Avec l’arrivée massive des émigrés Hollandais au XVIIème siècle, les Etats-Unis furent marqués par les traditions néerlandaises et Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. Pour mieux coller avec les coutumes protestantes, cette fête des enfants fut rapprochée de la fête de l’enfant Jésus, c'est à dire Noël. C'est ainsi que la tournée de Santa Claus fut déplacée au 24 décembre. Pour plus de confort il échangea sa mitre contre un bonnet rouge bien chaud, sa crosse devint un appétissant sucre d'orge et on commença à l'appeler... "Père Noël" !

     

    Saint Nicolas, l'ancêtre du Père Noël

    LA SAINT NICOLAS

    Effectivement notre Père Noël qui s’appelle Santa Claus en anglais n’est en vérité personne d’autre que le vieux Saint Nicolas ! Ce « nouveau » personnage rencontra un succès rapide dans beaucoup de pays. La légende de Saint Nicolas fut débarrassée de ses aspects négatifs : Le vilain Père Fouettard disparut, tandis que s'imposa le personnage du gentil Père Noël dodu et jovial, accompagné de ses rennes volant dans les airs !
    Mais ceci est une autre histoire ! Rendez-vous à Noël pour retrouver le bon vieux Père ! 

    LA SAINT NICOLAS

     

    Saint Nicolas, saint patron des garçons célibataires

     

    C'est un dicton populaire qui le prétend, "Saint Nicolas marie les filles avec les gars". En effet, Saint Nicolas est le patron des garçons célibataires, tout comme Sainte Catherine est la patronne des filles célibataires. Lorsqu'un homme a dépassé l'âge de 30 ans sans être marié, on dit qu'il "porte la crosse de Saint Nicolas", tout comme on dit qu'une jeune fille "coiffe la Sainte Catherine" lorsqu'elle atteint l'âge de 25 ans sans être mariée.

     

    LA SAINT NICOLAS 

     

    Manalas de la Saint Nicolas

    Les Manalas ou Manele ("petits hommes" en alsacien) fleurissent dans les boulangeries du Nord-Est de la France à partir de la fin du mois de novembre. Ces bonhommes briochés sont incontournables lors de la veillée de la Saint-Nicolas, le 5 décembre.

    Recette

    Ces petits pains traditionnels, confectionnés en Alsace la veille de la Saint-Nicolas, sont l'occasion de savourer un repas sucré entre copains ou en famille. On les appelle également Menele dans le Bas-Rhin et Bonshommes ou bonhomme dans le reste de la France.

    Ingrédients / pour 6 personnes

    ·         Pour 16 manalas :

    ·         700 g de farine de blé ordinaire (type 55 de préférence)

    ·         80 g de beurre froid

    ·         10 à 15 g de sel

    ·         20 g de levure de boulanger

    ·         2 à 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (30 à 50 g)

    ·         40 cl de lait

    ·         1 oeuf

    ·         32 pignons de pin pour les yeux (ou raisins secs

    ·         pépites de chocolat...)

    ·         Pour le glaçage :

    ·         1 jaune d'oeuf dilué avec un peu delait

    Réalisation

    PRÉPARATION Manalas de la Saint Nicolas

    Dans un grand bol, délayer la levure de boulanger avec 4 cuillère à soupe de lait et le sucre. Ajouter l'oeuf et battre le tout. Ajouter le reste de lait et mélanger.

    Mélanger le sel et la farine dans un grand saladier. Incoporer le beurre coupé en dés du bout des doigts.

    Faire un puits dans la farine et ajouter le mélange lait/oeuf. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte qui ne colle pas. Ajouter quelques cuillères de farine si nécessaire. Pétrir la pâte à la main sur le plan de travail fariné pendant 2 minutes pour obtenir une pâte plus résistante. Remettre la pâte dans le saladier, couvrir d'un linge humide et laisser doubler de volume à température ambiante (1h30 à 2 heures).

    Remettre la pâte sur le plan de travail et l'écraser légèrement avec les mains. La couper en 16 morceaux égaux. Pour chaque morceau, couper 1/4 de la pâte et former une petite boule pour la tête. Façonner ensuite le reste en un cylindre et le poser sur la plaque de cuisson en l'aplatissant légèrement. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, couper les jambes et les bras du manala. Eviter de faire des bras trop fins qui deviendront secs à la cuisson. Poser la tête du manala sur ses épaules et poser 2 pignons de pin pour les yeux. Prévoir 2 plaques de cuisson de 8 manalas chacune. Couvrir les plaques avec des linges humides et laisser doubler de volume à température ambiante (1/2 heure).

    Préchauffer le four à 220°C. Badigeonner les manalas d'un mélange de jaune d'oeuf et de lait.

    Pour finir

    Mettre les manalas au four, baisser la température à 200°C et laisser cuire 15 minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés

    LA SAINT NICOLAS

    BONNE SAINT NICOLAS

    ET

    BONNE GOURMANDISE


  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Décembre 2015 à 21:08

    bonsoir ma belle ,ca à l'air bien bon tout ça  ,bon wk-end à toi ,bisous

    2
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 09:13

    ici nous ne le fetons pas mais c'est bien dommage ! bonne journée

    3
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 09:50

    bonjour ma pivoine 

    quel bel article bien expliquer 

    cela doit etre une belle féte 

    je sais que en belgique ils font cette féte 

    pas chaud ce matin ,ciel bleu gris 

    prend bien soin de toi 

    bon dimanche 

    je te fait de gros bisous 

    mireille

    4
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 10:42

    Un bel article très complet en hommage à St Nicolas qui est très fêté en Alsace !

    Bon dimanche, bisous !

    5
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 15:37

    bonjour pivoine,

    bonne saint nicolas à vous tous ... je te souhaite un bon dimanche, grosses bises, véronique

    6
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:06

    Bonne semaine à toi, bisous !

    7
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:40

    ah oui la Saint Nicolas est une belle fête !

    un magnifique article et belle recherche d'infos !! 

    passe une belle journée  gros bisous a+ 

    8
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:46

    Bonjour Pivoine

    Que des gourmandises pour Noël mais c'est tellement agréable

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    9
    Lundi 7 Décembre 2015 à 11:01

    "Bonne semaine" - A chaque jour, son chat...

    bonjour ma pivoine 

    as tu passer un bon dimanche ? 

    oui partout on parle que de noél 

    et de bien jolis blogs 

    en ce moment 

    je te souhaite une bonne journée

    et te fait de gros bisous 

    mireille

    10
    Lundi 7 Décembre 2015 à 12:15

    Coucou Pivoine,

    Je ne l'ai jamais fêté non plus, ça ne se fait pas ici ni dans le sud-ouest de la France dont je suis originaire. J'ai bcp apprécié tous les détails que tu nous donnes.

    Belle semaine à toi Pivoine, plein de bisous et à bientôt.

    11
    Lundi 7 Décembre 2015 à 16:25

    8d76d308

    Coucou Pivoine, merci pour ce bel article GROS BISOUS

    12
    Lundi 7 Décembre 2015 à 18:12

    Bonne soirée, c'est dommage ces fêtes se perdent, bisous et prends soin de toi.

    13
    Lundi 7 Décembre 2015 à 21:34

    bonsoir ma belle ,bonne soirée ,bisous et bon début de semaine

    14
    Mardi 8 Décembre 2015 à 13:10

    Bisous du mardi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :