• JOURNEE INTERNATIONALE POUR L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE

    2 décembre

    Journée Internationale

    pour l’abolition de l’esclavage


    Le 2 décembre a été choisi par les Nations Unies pour être la Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage. Partout dans le monde, tous les états membres sont appelés à sensibiliser leur population au quotidien de ces personnes abusées. A travers ces pratiques, les droits de l'homme sont violés, bafoués et de nombreuses victimes sont encore humiliées chaque jour. Selon une estimation, près de 30 millions de personnes seraient touchées par ce fléau.

    Aujourd’hui, en ce début de XXIème siècle, on pourrait croire que le temps de l’esclavage et de l’exploitation est bel et bien révolu. L’époque du colonialisme semble lointaine et, dans un monde civilisé, nous avons du mal à imaginer que la soumission forcée est encore d’actualité… 

    Et pourtant… Les chaines ne sont pas les uniques preuves de l’esclavage d’un individu.
    Nombreuses sont encore les personnes abusées par nos contemporains. Partout dans le monde, mais aussi en France, beaucoup d’individus ne sont pas considérés comme des êtres humains.

    L’esclavage, appelé maintenant « esclavage moderne » a juste changé d’apparence.
    Il se manifeste sous différentes formes, souvent camouflées : travail servile, esclavage domestique et sexuel, prostitution, mariage forcé, sont le quotidien d’un grand nombre d’hommes, femmes et même d’enfants.
    C’est pourquoi chaque année, le monde se concentre sur le sort de ces personnes défavorisées.
    En cette date du 2 décembre,
    Journée Internationale pour l’abolition de l’esclavage, les états s’engagent devant les Nations Unies à sensibiliser leur population à ces pratiques interdites.

    Il y a peu de temps, en Angleterre, trois femmes étaient détenues depuis trente ans en esclavage par un couple de 67 ans qui n'est pas de nationalité britannique, dans une maison bourgeoise. L’une d’elles réussit à prendre contact avec l’extérieur et les services de police les ont alors délivrées et les bourreaux ont été mis en examen. Mais quelle ne fut pas la surprise d’apprendre qu’ils avaient été relâchés sous caution !

    Preuve, si besoin en est, que l'esclavage moderne reste un vrai problème

    Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour faire cesser ces comportements. Et si les autorités ne sont pas capables de le faire vers qui se tourner ?


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 14:23

    C'est terrible qu'il existe encore l'esclavagisme à notre époque. Gros bisous

    2
    Lundi 2 Décembre 2013 à 10:38

    bonjour , merci pour cet article  oui comme tu dis  ces 3 femmes en Angleterre  gardée enfermer  chez des  personnes  qui n'ont aucun sens de la vie et  en 2013 !!!  ???

    une pensée à tous ces gens privé de leurs vie !!!  bonne journée  a+  merci ...

    3
    Lundi 2 Décembre 2013 à 14:32

    bonjour ma grande soeur merci pour ton gentil com sur mon blog j'espère que tu va bien ? et que tu a passer un bon week end ? oui comme tu le dis si bien il y a toujours de l'esclavagisme  merci pour ton article

    je te souhaite de passer une très bonne journée

    gros bisous de nous deux

    ta tite soeur qui t'aime et pense à toi

    béatrice

    4
    Lundi 2 Décembre 2013 à 15:09

    Coucou ☼ Pivoine ☼

    Oh le joli pont a pris de belles couleurs 

    Je te souhaite une belle semaine

    Avec de belles choses parsemées ça et là 

    Bises a toi 

    5
    Lundi 2 Décembre 2013 à 15:49
    francine 94

    bonjour, je profite de ma pause; ça non plus ce n'est pas gagné !!!!  bonne journée bisous

    6
    Lundi 2 Décembre 2013 à 18:50

    On se demande comment de telles choses peuvent encore exister de nos jours ...Merci pour ton article, on ne peut pas rester indifférent. Bizz de Béa

    PS Ta bannière est splendide !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :