• BLUE, la perruche

     

     

    BLUE

     

    Je vais vous parler de ma BLUE

     

    BLUE est une perruche garçon, je l’ai appris par une amie qui a élevé des perruches. BLUE a, au dessus du bec, un rappel de sa couleur, les femelles n’en ont pas.

    Dont BLUE vient de la rue !

    Je l’ai « cueillie » l’an dernier, le 4 octobre précisément, jour de la fête des animaux.

    Je promenais gentiment mon petit COCA, un matin, jusqu’à l’espace vert qu’il affectionne particulièrement à cause des bonnes odeurs qu’il renferme, il vient aux nouvelles du quartier de cette façon, c’est la gazette. En y arrivant, je me suis crue dans le film d’Hitchcock « les oiseaux ». Une pie, toutes ailes déployées et criant, venait dans ma direction, m’a frôlé la tête, elle était hors d’elle, on aurait dit qu’elle ne voulait pas me laisser entrer sur le terrain. Elle s’est posée sur le chemin, devant moi et continuait à crier et à écarter les ailes. Je ne comprenais pas. Coca l’a fait partir mais elle s’est mise dans les arbres, me suivant pas à pas en me menaçant. J’ai continué mon chemin, la laissant derrière, je m’éloignais mais je surveillais quand même mes arrières, je n’avais pas confiance, je n’en menais pas long. Bref, nous étions loin, mais sur le chemin de retour, elle a recommencé, s’est placée au milieu du chemin, me menaçant de plus belles. Je me suis arrêtée et j’ai regardé. Soudain, j’ai vu, de loin, une petite boule grise passer en courant, la pie avait repris sa place dans la pelouse, elle criait en la poursuivant. Je me suis demandé ce qui se passait. La petite boule est allée se réfugier dans les troènes le long d’un mur. J’ai donc voulu aller voir ce que c’était. J’ai pris un morceau de branche et j’ai chassé la pie, pas contente du tout. Je me suis enfouie dans les arbustes et j’ai vu la petite boule, en boule. J’ai vu des plumes, j’ai tendu la main et je l’ai saisie. J’avais les cheveux coincés dans les branches, l’oiseau dans une main, COCA à la laisse qui aboyait après la vilaine pie qui s’approchait. Bref, les bras griffés, le brushing de travers, je suis sortie tenant dans la main la petite boule. J’ai découvert une perruche toute abîmée, le bec écaillé, plus de queue, le plumage bien triste. Elle devait être dehors depuis un certain temps. Et nous voilà partis vers la maison d’un pas alerte, poursuivis par la pie qui revenait me frôler la tête. Je me suis mise à courir pour échapper à sa colère. J’avais du lui voler son repas. Elle ne m’a lâchée qu’une fois avoir franchi l’espace vert.

    Arrivée à la maison, j’ai détaché, d’une main, COCA en tenant la perruche de l’autre. Je suis allée chercher, perchée sur le réfrigérateur, la cage de secours destinée aux oiseaux que je récupère dans la nature et qui ont besoin de soins. J’en ai tombé une partie des objets décoratifs posés devant, certains se sont cassés. J’ai passé un coup de chiffon sur la cage et enfin j’ai pu y déposer la perruche. Elle ne m’a jamais piquée, elle n’a pas crié non plus. Je lui ai mis des graines de mes oiseaux et de l’eau. Elle a regardé autour d’elle, elle restait par terre. Elle est restée un court moment puis s’est précipitée sur les graines, ai montée sur un barreau et s’est mise à chanter à tue tête. Voilà, elle était rassurée surement. Je l’ai appelée BLUE, pas sorcier comme nom mais ça lui va bien. Elle est d’un bleu pervenche, les ailes et une partie de la tête rayées de blanc et de gris, des points noirs sur les joues.

    J’ai fait des recherches sur les perruches car je n’en avais jamais eues, j’avais eu bien des oiseaux mais jamais de perruches parce que pas attirée par cet oiseau.

    J’ai acheté une volière pour qu’elle soit à l’aise, je lui ai installé des jouets, des jeux, des clochettes, des peluches, des miroirs. C’est une joueuse, elle est toujours en mouvement, elle chante sans arrêt, elle démonte, elle casse, c’est son passe temps favori. Elle est curieuse, amusante et très intelligente.  Elle refuse de se mouiller et ne raffole pas des fruits et des légumes verts. Elle est très basique dans ses goûts alimentaires.

    Comme elle est très active et remuante, je m’étais dit qu’elle avait peut-être besoin d’une compagne. J’ai demandé à un ami qui élève des oiseaux et fait même des concours, s’il pouvait me procurer une perruchette verte et jaune. Il m’en a offerte une dans les trois jours qui ont suivi. C’est ainsi que CATOU est entrée dans la cage avec BLUE. CATOU était petite et timide, jeune et innocente et BLUE trop sure d’elle, le gabarit au dessus, toujours en mouvement alors que CATOU était calme et tranquille. BLUE, la grosse brute a fait les présentations dans la volière, sautant par ci, par là, s’ébrouant les ailes à grands coups de vent et de bruit devant la pauvre CATOU apeurée. Puis BLUE a fait un peu le macho. Il lui parlait à l’oreille, lui tenait des conversations longues et il s’est mis à lui donner à manger comme à un bébé. Mais la pauvre CATOU n’était pas rassurée et essayait de le fuir. Et une idée à traversé la tête de BLUE. Il avait décidé de la violer, lui le gros mâle écrasait la pauvre CATOU qui devait se dire : « ben alors, tu y arrives ou pas ? » et BLUE n’arrivait pas, glissait alors CATOU le chassait à coups de bec et l’autre revenait à la charge.

    Je me disais que tout allait s’arranger mais un matin j’ai trouvé CATOU en bas de la cage, froide et raide, elle n’avait pas résisté. Stress a dit mon ami. Et la BLUE chantait à tue tête, sa compagne morte à ses pattes.

    Alors j’ai décidé que BLUE se suffisant à elle-même serait dorénavant seule dans sa volière, à mettre des coups de boule dans les clochettes, à démonter tout ce qui pend, arracher les décorations. Et depuis tout est rentré dans l’ordre. BLUE est seule et n’a pas perdu de son dynamisme.

    Pivoine

    BLUE, la perruche

    BLUE, la perruche


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 04:05

    Il a du caractère Blue ! J'aime bien en volière comme au jardin des oiseaux mais dans un appartement çà doit jacasser tout le temps !!! Bisous de Lydie

    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 01:11

    Coucou ma louloutte,  je me souviens, tu m'as raconté l'histoire de Blue...  A du caractère l'oiseau... J'ai vu sur fb une vidéo... n'est pas inactive, lol !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :