• A BIENTOT...

     

    Bonjour à vous tous et toutes

     

    Il y a des moments dans la vie où tout coule et puis d’autres où tout s’écroule.

     

    Je suis un peu dans le second mouvement depuis la disparition de mon amie Yette. Elle a ouvert le chemin, le chemin des départs pour « ailleurs ».

     

    Après elle, il y a eu Charles, puis Philippe, puis Danielle, en terre vendredi puis Christiane en terre mardi.

     

    J’avoue que je suis un peu « retournée » et pas trop les pieds sur terre.

     

    Mardi,  après les obsèques de Christiane, nous étions une petite bande d’amis, collègues, copains, autour d’un café gourmand à réfléchir à la vie, à vouloir refaire le reste de ce qu’il nous reste de temps. Nous sous sommes surpris à faire quelques projets de sorties et même de voyages ensemble. Et puis nous nous sommes dit que nous devrions peut-être nous retrouver, avec d’autres qui nous sont chers autour d’un repas. Tout le monde était là hier, j’avais réservé dans un restaurant portugais de ma connaissance et autour d’un « vino verde » nos pensées sont allées vers ceux qui nous ont si prématurément quittés.

     

    Autour de la table, on s’est regardés, on a compté les rides des uns et des autres sur les visages, les doubles mentons, les cheveux cachés sous les teintures ou les mèches, ceux qui n’en ont plus, les mains qui se rident, les taches qui apparaissent. On a dressé l’état des lieux de nos vieilles carcasses. Et bien sur, on s’est demandé, en silence, qui de nous tous sera le suivant, qui nous fera pleurer en partant.

     

    Pas très gai tout ça mais on a bien vite relativisé et la bonne humeur a pris le dessus. Un bon repas, l’évocation de beaux souvenirs, une promenade digestive dans notre parc fleuri, un café pour se dynamiser un peu et nous nous sommes quittés en nous promettant de nous retrouver un peu plus souvent avant que la grande faucheuse vienne en chercher un autre.

     

    J’ai bien du mal encore à réagir, trop de disparitions rapprochées, trop de manques, mes amis, mes collègues, mon toutou… je vais donc prendre quelque temps pour « digérer » cette période douloureuse et je reviendrai dans quelque temps en espérant que les couleurs du printemps remettront un peu de baume sur mon cœur.

     

    Je ne vous oublie surtout pas et je ne manquerai pas de venir vous lire, un peu chaque jour.

     

    Je vous embrasse bien amicalement et tendrement. A bientôt.

     

    J’avais fait quelques petits montages, les voici.

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mars 2015 à 12:52

    Bonjour ma petite Pivoine,

    Je te comprend très bien tu sais. Que c'est dur de survivre à ses amis, trop dur.

    Courage mon amie, tu sais que si tu as besoin de parler je suis là.

    Je t'embrasse bien fort, Véronique

    Le printemps

    Le printemps n'a point tant de fleurs,

    L'automne tant de raisins mûrs,

    L'été tant de chaleurs halées,

    L'hiver tant de froides gelées,

    Ni la mer a tant de poissons,

    Ni la Beauce tant de moissons,

    Ni la Bretagne tant d'arènes,

    Ni l'Auvergne tant de fontaines,

    Ni la nuit tant de clairs flambeaux,

    Ni les forêts tant de rameaux,

    Que je porte au coeur, ma maîtresse,

    Pour vous de peine et de tristesse.

     

    Pierre de RONSARD

    2
    Jeudi 26 Mars 2015 à 13:17

    Bonjour Pivoine ! Ne t'en fais pas, on t'attendra, prends le temps de "digérer" tout cela comme tu l'écris, il te faut simplement "prendre le temps", et reviens vite, tes jolies compos sont pleines de vie et d'espoir ... Gros bisous et à plus tard.

    3
    Jeudi 26 Mars 2015 à 13:46

    Bonjour Pivoine,

    Prends le temps qu'il te faudra pour "digérer" le départ de tes êtres si chers même si je sais qu'on ne "digère" jamais totalement.

    Je t'assure de toute mon amitié même si cela n'apaisera pas ton chagrin. Je ne connais pas ton âge mais au mien (bientôt 66 le mois prochain) on est plus près du départ que de l'arrivée, il faut donc en profiter le plus possible comme auraient aimé le faire ceux qui nous ont quittés.

    Merci pour tes jolies compos qui vont me manquer. Prends bien soin de toi ! Je te souhaite une journée la plus sereine possible, je t'embrasse très fort Pivoine, à bientôt.

    Ce bouquet pour ceux qui t'ont quittée.

    4
    Jeudi 26 Mars 2015 à 13:54

    Bonjour mon amie,

    Je suis bien attristée par la triste nouvelle. Bien sûr prends ton temps tu as supporté tellement de douleurs ces derniers mois! J'aimerai être près de toi pour te serrer dans mes bras avec toute l'affection que je te porte.

    Oui le temps passe, pour chacun et chacune d'entre nous et triste de voir partir ses amours, nos amies ou amis, nos parents et tous ceux que nous aimons.

    J'espère te revoir bientôt pour que tu puisses nous faire partager ton savoir et très très joli reportages comme toi seule sait le faire, mais pour l'instant nous te laissons tranquille car il te faudra du temps. Sache que si tu veux parler je serai là pour t'écouter aussi.

    Très affectueusement! Ton amie.

     condoleancestexteidee

    5
    mireille du sablon
    Jeudi 26 Mars 2015 à 14:48

    Beaucoup de tristesse dans ton article et je peux le comprendre. Il est bon parfois de prendre du recul pour faire le point, surtout dans ces périodes de deuil.

    Je te souhaite de beaux jours à venir et tu peux compter sur nous, nous te retrouverons quand tu l'auras décidé...

    Gros bisous d'amitié de Mireille du sablon

    6
    Jeudi 26 Mars 2015 à 15:09

    Bonjour Pivoine

    Ah il y a de tristes moments dans la vie, ce n'est pas toujours marrant c'est vrai, mais il faut se dire que la vie continue pour les autres que veux tu.

    Je te souhaite du courage tu en as besoin en ce moment

    Je te souhaite un bon après midi, bisous

    7
    Jeudi 26 Mars 2015 à 15:37

    ah oui Pivoine la roue tourne et la vie s'en va  ..  dur ... !!!

    il faut pourtant continuer  même si c'est dur  et

    on ne les oublies pas quand même  ...  !

    de beaux montages   gros bisous

    prend soin de toi et change toi les idées et ...  !!!

    amicalement

     

    8
    Vendredi 27 Mars 2015 à 06:48

    c'est très gai tout ça mais ça fait parti de la vie ! bisous et à bientot j'espère ! 

    9
    Vendredi 27 Mars 2015 à 10:25

    On t'attend ! la mort fait partie de la vie alors vis la vie courage ! gros bisous

    Bon vendredi !

    10
    Vendredi 27 Mars 2015 à 10:55

    Bonjour ma petite Pivoine,

    Il lui disait ... 

    Il lui disait : « Vois-tu, si tous deux nous pouvions, 

    L'âme pleine de foi, le coeur plein de rayons, 

    Ivres de douce extase et de mélancolie, 

    Rompre les mille noeuds dont la ville nous lie ; 

    Si nous pouvions quitter ce Paris triste et fou, 

    Nous fuirions ; nous irions quelque part, n'importe où, 

    Chercher loin des vains bruits, loin des haines jalouses, 

    Un coin où nous aurions des arbres, des pelouses ; 

    Une maison petite avec des fleurs, un peu 

    De solitude, un peu de silence, un ciel bleu, 

    La chanson d'un oiseau qui sur le toit se pose, 

    De l'ombre ; — et quel besoin avons-nous d'autre chose ? »

     

    Juillet 18... Victor Hugo.

    11
    Vendredi 27 Mars 2015 à 11:46

    bonjour ma pivoine

    je suis trés émue devant 

    ton article de ce matin 

    je sais que c'est trés dur la mort 

    d'une amie ou ami

    de son animal

    mais prends ton temps 

    profite des jours de soleil

    ne reste pas seule chez toi

    ma pivoine 

    moi j'ai fait cela ,au départ de ma soeur 

    et méme encore a présent 

    je souffre

    bon courage a toi

    je t'attends toi ma douce amie

    gros gros bisous 

    mireille

    12
    Vendredi 27 Mars 2015 à 14:19

    Oh ma fleur je te comprends tellement que j'en pleure. Prends ton temps, tout le temps dont tu as besoin. Mille bisous tendres

    13
    Vendredi 27 Mars 2015 à 14:45

    A chacun sa façon d'aborder les épreuves de la vie, et plus on vieillit et plus hélas nous y sommes confrontés, ce sont toujours des moments pénibles, difficiles et qui nous font relativiser sur le sens de notre propre vie. Il faut laisser à chacun le temps au temps pour que tout semble rentrer dans l'ordre et que tout s'apaise, l'important c'est que ce temps ne soit pas trop long au risque de se retrouver dans une dépression d'où il sera encore plus difficile de sortir ..

    Bisous ma belle

    14
    Vendredi 27 Mars 2015 à 16:58

    Parfois la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

    Prends du temps pour toi.

    bizzzzzzzzzzz.)

    15
    Vendredi 27 Mars 2015 à 19:55

    Chère Pivoine, prends ton temps en effet pour assimiler tous ces départs amis qui nous renvoient hélas à notre propre disparition. Ne te laisse pas sombrer dans la mélancolie même si ton chagrin est immense, ce que l'on comprend aisément... La vie n'est pas toujours telle qu'on la souhaiterait et il faut bien du courage parfois pour affronter les coups qu'elle nous réserve. Je ne sais pas si cela apaiserait ta peine, mais moi je crois que tes amis sont toujours bien vivants car ils demeurent dans ton cœur et c'est ce qui compte... Reçois toute mon amitié, bon courage Pivoine, et reviens quand tu le souhaiteras, le soleil brillera de nouveau pour toi,  je t'embrasse très fort, Shuki

    16
    Vendredi 27 Mars 2015 à 20:28

    bonsoir mon amie !!! comme je comprends ton chagrin!!! je te souhaite bon courage et te dis à bientôt dès que ta souffrance se sera apaisée .bisous .elvy

    17
    Vendredi 27 Mars 2015 à 21:23

    Pensées et bisous, je ne trouve pas de mots car aucun ne comble l'absence...

    18
    Vendredi 27 Mars 2015 à 21:32

    Ne t'inquiète pas ,on t' attendra Prend le temps qu'il te faudra pour remonter toutes tes douleurs

    Bonne soirée

    19
    Vendredi 27 Mars 2015 à 21:35

    Bonsoir ma louloutte,

    La perte d'un être cher, d'un ami, d'une amie est une douloureuse épreuve dont ne sort jamais indemne.

    Depuis le décès de papa en 1997 je ne compte plus le nombre de ceux et celles à qui j'ai dit adieu pour toujours... Je ne vais pas faire de liste mais pour les plus récents il y a eu : 2012 : maman / 2013 : le frère de Fred, l'ami Richard / 2014 : le cousin Xavier et ma tante la maman de Xavier / 2015 : la maman de Fred, ma belle sœur Madeleine...

    Je traîne plus souvent dans les couloirs des funérariums, dans les allées des cimetières que dans les salles de spectacles, les dancings, etc., pffff !

    Pour ne pas sombrer il est nécessaire de prendre grand soin de jalonner son chemin de garde fous... surtout ne pas chuter et tomber dans les profondeurs des puits de chagrins. Facile à écrire, à conseiller, plus difficile à appliquer, d'autant qu'un chagrin est souvent à la hauteur de ce qu'on éprouvait pour ceux ou celles qui nous ont quitté... On vit dans le souvenir, on se torture... et quand on  se regarde dans une glace, quand on fait référence à ces gamins et gamines qu'on a fait sauté sur nos genoux et qui aujourd'hui comptent plus de 40 ans, on a les lèvres qui tremblotent, les yeux qui se mouillent... on se retourne discrètement sur son passé et on est affolée de constater que le temps a passé vite, trop vite... on a le sentiment d'avoir raté ou brûlé des étapes.

    Je suis sortie difficilement d'une dépression qui a duré de nombreuses années... je n'acceptais pas mon âge... m'en foutais des rides, des premiers cheveux blancs... je regrettais n'avoir pas vu toutes ces années passer, et j'avais l'affligeant regret d'avoir tout raté... 

    Quand on peut profiter du temps, il faut en profiter... on ne sait pas ce que demain nous réserve. 

    Et puis nos sentiments, notre mal être sont souvent influencés par la couleur du ciel...

    Que revienne le soleil, que les oiseaux viennent sur ton balcon gazouiller mélodieux gazouillis pour que ton coeur soit moins lourd...

    Je t'embrasse très fort et espère beaucoup pour toi....

    Eve

    * Tu connais mon n° de téléphone... si tu as besoin, n'hésites pas.

    ** Mon ancien pc toujours en réparation... disque dur foutu... je n'ai plus ton adresse mail.

     

    20
    Vendredi 27 Mars 2015 à 23:49

    Coucou ma tendre Pivoine,

    Je viens par hasard sur la pointe des pieds pour ne pas te déranger, je ne pouvais imaginer cette si grande peine dans ton cœur. Comme toutes tes amies je saurai attendre que tu te requinques. Je comprends que voir partir ceux que l'on aime est une forte peine, mais tu sais qu'ils ne sont jamais morts dans nos cœurs et ils y resteront .

    La nature s'éveille et tu vas petit à petit te reconstruite  sur ton petit coin de paradis tu sais celui sur lequel nous buvions le bon thé à la menthe en babillant à qui mieux mieux. Je compte bien avoir encore ce bonheur de le retrouver et nous serons trois.

    Je viens par ce passage de comprendre ton message qui m'a bien attristée.Je penserai à toi très fort en t'envoyant des ondes positives. Je te serre tendrement dans mes bras pour panser un peu tes chagrins et te fais bonnes grosses bises.

    Ta Manouréva qui ne veut pas que sa Pivoine perde ses pétales......

    21
    Vendredi 27 Mars 2015 à 23:55

    Chère Pivoine, ton texte m'a bien émue... je sais ce que c'est ces pertes d'êtres chers...beaucoup des miens étaient encore trop jeunes... Et on n'oublie jamais...la plaie se referme, la cicatrice reste. Courage! ressource toi et reviens lorsque l'apaisement se fera à toi. Gros, gros bisous et encore courage!

    22
    Samedi 28 Mars 2015 à 10:46

    Douces pensées et gros bisous, bon week end !

    23
    Samedi 28 Mars 2015 à 11:19

    Bonjour Pivoine

    J'espère que ton moral remonte un peu, allez du courage la vie continue que veux tu…

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    24
    Samedi 28 Mars 2015 à 20:58
    25
    Dimanche 29 Mars 2015 à 20:50

    Je vous souhaite beaucoup de courage dans ces moment difficiles. Bises

    26
    Lundi 30 Mars 2015 à 09:31

    myemoticone_gif-image-bonne-semaine_bonne_semaine_1.jpg

    ma pivoine

    c'est avec  un trés beau soleil

    que je viens te souhaiter un bon lundi

    quel temps chez toi? 

    hier je n'ai pas pu sortir de la pluie et beaucoup de vent

    j'ai lu car je me suis trouvé un livre qui par son titre m'as attiré

    une pomme oubliée

    comment vas tu ce matin ? 

    bonne journée vas te promener si tu as du soleil

    gros bisous ma douce 

    mireille

     

     

    27
    Lundi 30 Mars 2015 à 10:31

    Bonjour Pivoine

    Courage ma Pivoine les beaux jours arrivent

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    28
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:41

    Bonne semaine à toi, gros bisous !

    29
    Lundi 30 Mars 2015 à 16:01

    Il y a des moments où la vie est bien triste. A bientôt !

    30
    Lundi 30 Mars 2015 à 16:10
    francinea

    bonjour, il y a des moments comme ça où rien ne va... courage,  je te souhaite une bonne journée bisous 

    31
    Lundi 30 Mars 2015 à 16:35

    Bonjour

    C'est vrai que cela fait beaucoup de personnes si rapprochées et je comprends que tu ait besoin de temps pour te ressourcer et penser un peu à toi.

    Je n'ai jamais su vraiment quoi dire dans ces moments-là (bien que j'y soient passé par là aussi beaucoup de fois), alors je vais simplement te dire que je pense très fort à toi et que je t'envoie toutes mes pensées positives!

    Bisous

    32
    Lundi 30 Mars 2015 à 20:13

    La journée se termine et je suis contente ! Contente d'aller au lit. Je te fais de très gros bisous

    33
    Lundi 30 Mars 2015 à 23:44

    C'était une superbe idée de vous retrouver tous, avec un bon repas, la tristesse est toujours la, mais quand elle est partagée c'est moins lourd à porter.

    Avec quelques amies, nous nous retrouvons ainsi 2 fois par an, nous choisissons chacune notre tour le resto, une journée d'enfer, on a toutes retrouvé nos 20 ans.

    Bon courage, ma Pivoine, c'est le printemps et le sourire va revenir, ne t'en fais pas nous serons toujours là à t'attendre

    Gros bisous, à bientôt

    34
    Mardi 31 Mars 2015 à 06:48

    petit coucou

    35
    Mardi 31 Mars 2015 à 12:46

    ça souffle trés fort depuis hier au soir

    la mer est trés belle ,en colére

    j'avais peur pour mes petits arbustes 

    mais aucine casse

    tu vas doucement ma pivoine? 

    bon mardi 

    gros gros bisous 

    mireille

    36
    Mardi 31 Mars 2015 à 18:50

    bonsoir ma petite pivoine (je n'ai plus de touche majuscule aww),

    merci pour ton gentil commentaire. comme tu vois, ma touche majuscule n'existe plus, elle est restée accrochée à mon doigt hier mdr, mon fils veut me bidouiller quelque chose, mais je me méfie de ses bidouillages ! on fera sans, car je ne vais pas m'acheter un autre ordinateur, ça attendra. 

    tu as vu ce vent, incroyable ! un temps à rester à la maison.

    je te souhaite une bonne soirée, prends soin de toi mon amie ... je t'embrasse bien fort, véronique

    Avril

    Déjà les beaux jours, - la poussière,

    Un ciel d’azur et de lumière,

    Les murs enflammés, les longs soirs ; -

    Et rien de vert : - à peine encore

    Un reflet rougeâtre décore

    Les grands arbres aux rameaux noirs !

    Ce beau temps me pèse et m’ennuie.- 

    Ce n’est qu’après des jours de pluie

    Que doit surgir, en un tableau,

    Le printemps verdissant et rose,

    Comme une nymphe fraîche éclose

    Qui, souriante, sort de l’eau.

     

    Gérard de Nerval, Odelettes

    37
    Mardi 31 Mars 2015 à 20:24

    Bonsoir ma louloutte, hélas, nous allons plutôt vers le crépuscule de nos vies plutôt que vers leurs premiers matins...  et le temps a si vite passé, qu'on traîne derrière soi tout un cortège de remords, de regrets... mais le chemin qui reste à parcourir est toujours fleuri, l'alouette chante toujours pour nous et nous trouvons toujours au détour d'un sentier une fontaine à l'eau fraîche pour étancher nos soifs... car  oui, le chemin qui reste à parcourir peut être un éternel printemps, un éternel été... viendra trop vite l'automne suivi de l'hiver, alors profitons. 

    J'ai eu ce choc la cinquante passée... et j'ai perdu de précieuses années à ruminer inutilement.

    Des barrières ma louloutte, dresse des barrières sur ton chemin... elles feront office de garde fous et te permettront de cheminer plus sereinement.

    Je suis  assez occupée en ce moment mais je te fais la promesse d'un jour prochain de passer un moment avec toi... je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire.

    Ici aussi il vente... et tous les cocus du coin n'ont pas du mettre le nez dehors, lol !

    Bonne soirée et gros bisous.

    Eve

    38
    Mercredi 1er Avril 2015 à 14:48
    39
    Mercredi 1er Avril 2015 à 16:08

    bonsoir ma petite pivoine,

    toujours aussi mauvais temps, ça commence à bien faire ... merci pour tes gentils commentaire, ça me fait vraiment plaisir. passe une bonne soirée, je t'embrasse véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :